À la uneSéries Tv

Coup de cœur … pour Le bazar de la charité, soap historique de TF1

Le bazar de la charité sera à n’en pas douter l’événement de la saison sur TF1. Les deux premiers épisodes que nous avons vu promettent le meilleur.

C’est quoi Le bazar de la charité ? Paris, fin du 19ème siècle. Un incendie dévastateur détruit en quelques minutes “Le Bazar de la Charité”, édifice abritant une manifestation caritative très courue, faisant plus de 120 morts. Il s’agit essentiellement de femmes de la haute société et de leur personnel. A cette occasion, trois femmes, Adrienne de Lenverpré, Alice de Jeansin et sa bonne Rose Rivière voient leurs destins bouleversés. Usurpation d’identité, amours interdites, changement radical de vie, émancipation, cette mini-série nous plonge dans la société parisienne de cette fin de siècle, en suivant le destin romanesque de ses trois héroïnes.

"Le Bazar de la charité", bientôt sur TF1

Paris, 4 Mai 1897. Un incendie dévastateur détruit en quelques minutes #LeBazarDeLaCharité. Lors de ce drame, trois femmes voient leur destin bouleversé…

Publiée par TF1 sur Lundi 1 juillet 2019

Le bazar de la charité : un premier épisode où la romance côtoie le drame historique

Fiction événement à plus d’un titre, Le bazar de la charité est une production gigantesque qui sera diffusée sur TF1 puis dans le monde entier sur Netflix. Fruit d’une coproduction entre Quad Télévision et AT-Production / R.T.B.F, la série est une réussite de tous les instants grâce aux talents conjugués de Catherine Ramberg et Karine Spreuzkouski à l’écriture et la réalisation magistrale d’Alexandre Laurent (Le secret d’Elise), mariage de talents qui prend corps dès ce premier épisode dantesque qui par bien des aspects nous rappelle le savant mélange qui fit le succès d’un film comme Titanic : des personnages romanesques forts plongés dans un événement historique majeur et dramatique, ici l’incendie du Bazar de la charité survenu en 1897. Tout comme Rose et Jack sont pris dans le tourbillon de l’Histoire qui se construit sous eux, les héroïnes du Bazar de la charité sont plongées dans la fournaise d’un incendie dévastateur, et le spectateur aussi sans jamais les lâcher dans quasiment l’intégralité du premier épisode. Terrifiant, poignant, on ne peut qu’être saisi d’effroi et s’identifier à ces personnages que l’on a à peine eu le temps de découvrir pour finir par les voir piétiner par les sombres côtés de l’âme humaine comme le personnage d’Odette campée par la sublime Adèle Galloy dont le destin ne pourra que nous bouleverser. Comme sur le Titanic de Cameron, le meilleur et le pire de l’humain cohabitent dans ce Bazar de la charité dont Alexandre Laurent parvient de manière remarquable à retranscrire toute la puissance dramatique.

Un casting 5 étoiles terriblement réussi

Si le second épisode est dépourvu de l’intensité dramatique du premier, le spectateur n’est pas pour autant épargné par la puissance romanesque qui s’empare de lui. Présentant à la fois les conséquences de l’incendie sur la société française tout en ne négligeant jamais le romanesque, Le bazar de la charité nous plonge dans un soap historique qui ne ménage aucun effet et si les ficelles déployées sont par moment un peu prévisibles, elles n’en demeurent pas moins efficaces. Pour que la mayonnaise prenne aussi bien et aussi vite, il convient de saluer le travail hallucinant opéré sur les décors et les costumes, somptueux, la musique vibrante de François Liétout, et aussi et surtout le casting ultra soigné. Avec cette série, TF1 renoue avec ces grandes fresques qui ont fait son succès comme Le comte de Monte-Cristo (avec Gérard Depardieu) portées par un casting majestueux, en tête duquel on ne peut que saluer la prestation toujours touchante et forte de Camille Lou, celle bouleversante de Julie de Bona, et la glaçante composition d’une Josianne Balasko impériale.

Si Le bazar de la charité continue sur cette lancée durant ses 8 épisodes, TF1 tient une grande série qui devrait faire date et relancer un genre que la télévision avait trop longtemps délaissée : le savant mélange d’une série historique qui se combine avec la narration sérielle fun et prenante. On en redemande très vite.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneActualitéFrance

Grève: Nombreuses perturbations sur Paris

À la uneBrèvesSéries Tv

Golden Globes 2020 : les nominations de la 77ème édition

À la uneActualitéBrèvesCultureMusiquePop & Geek

YouTube 2019 : Quelles sont les vidéos les plus vues ?

À la uneActualitéFootInternationalJeux olympiquesSport

Dopage: La Russie officiellement sanctionnée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux