À la uneActualitéFranceSociété

La défense de Salah Abdeslam assurée par Frank Berton

Salah Abdeslam, terroriste “raté” des attentats de novembre à Paris, a été transféré en France ce matin, et sera présenté en comparution immédiate dès cet après-midi, afin de définir précisément les chefs d’accusation dont il devra répondre, très probablement devant une cour d’assises spéciale. Face à la peine de réclusion criminelle à perpétuité qu’il encourt, l’avocat Frank Berton, ténor du barreau, a accepté de défendre son cas.

Le propre d’un attentat terroriste, et qui dépasse les consciences, est le suicide, au même moment, de celui qui le commet. Il provoque alors la colère et un deuil difficile pour les victimes qui ne peuvent pas s’en prendre au meurtrier. Du côté de l’enquête, la disparition des criminels est également un grand frein dans les investigations. Ainsi, les terroristes des attentats de Paris ont tous péri, à l’exception de l’un d’entre eux, le jeune Salah Abdeslam, 26 ans, qui a affirmé aux policiers belges qu’il voulait se « faire exploser au Stade de France » le soir du 13 novembre, mais qu’il a fait « machine arrière ». Après une cavale de plus de quatre mois, il est finalement retrouvé en Belgique, à Forest, où il parvient à s’échapper au moment de la perquisition de l’appartement, puis à Molenbeek, où il est arrêté le 18 mars, quelques jours avant les attentats de Bruxelles.

La survie de Salah Abdeslam présente donc une opportunité importante pour les familles des victimes et les policiers chargés de l’enquête, mais pose également la question du statut de l’homme, à savoir s’il peut être considéré comme terroriste. C’est sur ce dernier point que son avocat, Frank Berton, compte jouer.

“Ce garçon doit être jugé et il le sera pour ce qu’il a fait et non pour ce qu’il représente parce que c’est le dernier survivant et qu’on lui ferait reporter des faits et gestes qui ne sont pas les siens.” déclare l’avocat français ce matin au micro de BFM TV.

La ligne de défense qu’envisage l’avocat sera donc de laisser l’accusé raconter son parcours, depuis la période qui l’a entraîné vers la radicalisation jusqu’au jour des attentats du 13 novembre et la cavale qui s’en est suivie. Frank Berton devra quant à lui affronter la pression médiatique à laquelle il a déjà été habitué au cours de multiples procès, à l’instar de celui de Florence Cassez, qu’il a défendue brillamment pour obtenir son acquittement, ou encore le célèbre procès d’Outreau en 2004, durant lequel il est parvenu à démontrer l’erreur judiciaire sur une importante affaire de pédophilie. L’avocat Mary Sven, que Salah Abdeslam avait choisit en Belgique pour le défendre avant qu’il ne puisse être extradé vers la France, a déjà commencé à semer des embûches sur le chemin de l’avocat français en racontant son entrevue avec Salah Abdeslam en prison :

Salah Abdeslam est un “exemple parfait de la génération GTA (Grand Theft Auto) qui croit vivre dans un jeu vidéo”

Il est “plutôt un suiveur qu’un meneur. Il a l’intelligence d’un cendrier vide, il est d’une abyssale vacuité” révèle Mary Sven, avocat belge d’Abdeslam à Libération.

Cette déclaration questionne le choix de Frank Barton d’accepter la défense du jeune homme, qui selon sa femme Bérangère Lecaille lors d’une interview en 2013, ne choisit « jamais des causes, jamais une morale ou une histoire, toujours des personnes. C’est la nature humaine qui l’intéresse ». Le ténor du barreau aurait-il flairé des surprises dans la personnalité ou le parcours d’Abdeslam? Le procès qui devrait se dérouler dans les prochains mois promet sans doute des révélations et réflexions de la part de cette figure emblématique du barreau, qui pourrait bien nous éclairer sur des problèmes de société plus vastes.

Le témoignage de l’accusé pourrait en effet faire écho à la radicalisation des jeunes qui se poursuit en France et contre laquelle le gouvernement peine à lutter. Comme l’a rappelé François Hollande lors du “dialogue citoyen” sur France 2 face à une mère dont le fils radicalisé est mort en Syrie, ceux qui sont dans le djihad et qui peuvent aussi se retourner contre nous, sont à peu près 600.

Image à la une : Montage Radio VL, portraits de Frank Berton et de son client Salah Abdeslam, d’après photographie de Jean-Sébastien Evrard, AFP.

Lire aussi sur Radio VL :

Salah Abdeslam en passe d’être extradé vers la France

Salah Abdeslam : ses déclarations (peu crédibles) aux enquêteurs

Salah Abdeslam voulait « refaire quelque chose à Bruxelles »

Opération à Molenbeek : Salah Abdeslam arrêté et blessé.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureSéries Tv

The Walking Dead : 5 différences entre le comics et la série

À la uneActualitéFrance

Que s’est-il passé le 26 mars 1962, rue d’Isly à Alger ?

À la uneActualitéCinémaCulture

Les grands gagnants des nominations aux César 2022

À la uneActualitéPop & GeekSéries Tv

Qui est Moon Knight, le nouveau héros de Marvel sur Disney+ ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux