Après deux demi-finales disputées, Destination Eurovision touche à sa fin, ce soir sur France 2. Huit artistes vont se succéder devant 10 jurés internationaux et des millions de téléspectateurs votants, dans le but de représenter la France en mai prochain, à Tel-Aviv, pour l’Eurovision.

En attendant des informations en direct, voici nos articles pour la première demi-finale et pour la seconde demi-finale.

Ce soir pour leur traditionnelle reprise avant de chanter leur titre, les huit artistes ont choisi un vainqueur de l’Eurovision :

destination eurovision

Gilles Scarella | FTV

Voici également l’ordre de passage pour ce soir :

1- « Là-haut » de Chimène Badi

Ce que nous en disions en demi-finales : « La « patronne » de cette demi-finale a fait une vraie démonstration vocale avec « Là-haut », interprété dans une cage multicolore en toile et a rappelé le pourquoi de ses 3,5 millions de disques vendus »

Et ce soir ? Chimène Badi a dit avoir voulu « faire évoluer » sa mise en scène. En effet, si le cube avec projections est toujours présent, elle en sort rapidement, mais un danseur y reste prisonnier. La technique vocale est toujours parfaite, et cette évolution dans la mise en scène a su magnifier la prestation.

2- « Allez leur dire » de Silvan Areg

Ce que nous en disions en demi-finales : « L’artiste influencé par Claudio Capéo a pleinement assumé son côté espiègle dans une mise en scène pleine d’effets »

Et ce soir ? Les mêmes dessins sont toujours là, vivifiés par de la couleur et toujours avec la même bonne humeur. Silvan Areg a été porté par tout son collège (il est professeur d’EPS) et a fait l’unanimité !

3- « La Voix d’Aretha » de The Divaz

Ce que nous en disions en demi-finales : « Rouges et brillantes, The Divaz rendent hommage à la chanteuse soul américaine dans un kitsch délicieusement assumé. Une intégration de l’anglais pourrait bien faire voir le trio féminin… »

Et ce soir ? C’est sur le même podium que The Divaz a interprété avec une énergie débordante « La Voix d’Aretha ». De nouvelles robes plus claires, tout aussi kitsch mais qui leur va à merveille, a fait briller cette belle prestation !

destination eurovision

RVL

4- « La Promesse » d’Emmanuel Moire

Ce que nous en disions en demi-finales : « Le plus célèbre des candidats de cette demi-finale interprète une ballade très personnelle et engagée, qui guide son timbre de voix singulier. Sa célébrité pourrait à elle seule suffire à l’envoyer en finale… »

Et ce soir ? À base de stroboscopes et de caméras à l’envers, Emmanuel Moire a énormément travaillé sur une nouvelle mise en scène. Les deux danseurs restent et le déshabillent. Le public continuera sans doute à le suivre en masse.

destination eurovision

RVL

5- « Sois un bon fils » de Doutson

Ce que nous en disions en demi-finales : « L’autre représentant urbain de cette demi-finale avec Tracy De Sa. Avec son véritable fils dans la mise en scène, Doutson ne s’est pas du tout prix au sérieux et a « kiffé le moment »

Et ce soir ? Le « fils » de Doutson est toujours là, accompagné cette fois de danseurs. Une prestation toujours aussi spontanée et amusée, que Doutson a interprétée de façon très personnelle et enjouée. Il pourrait redistribuer beaucoup de voix !

6- « Tous les deux » de Seemone

Ce que nous en disions en demi-finales : « Une ballade très douce sur la paternité, que Seemone a interprété avec beaucoup d’émotion et une sobre mise en scène. Son émotion certaine a de grandes chances de l’y faire voir samedi prochain sur France 2 »

Et ce soir ? Encore beaucoup d’émotion dans la voix singulière de Seemone, qui s’est pris quelques libertés dans le dernier refrain. Elle a su mieux maîtriser ses émotions, et le rendu est tout aussi positif que la semaine dernière.

7- « Roi » de Bilal Hassani

Ce que nous en disions en demi-finales : « Le look androgyne de Bilal Hassani s’est fait remarquer, au travers d’une chorégraphie très recherchée sur son titre « Roi ». Cette star des réseaux sociaux fait logiquement partie des favoris »

Et ce soir ? Une modification radicale pour la mise en scène : exit les danseurs tout le long et la symbolique royale, place à des images de Bilal enfant et à des couleurs neutres. Des libertés vocales intéressantes pour une prestation potentiellement gagnantes, définitivement.

8- « Comme une grande » d’Aysat

Ce que nous en disions en demi-finales : « Aysat a interprété son titre très personnel « Comme une grande » dans une ambiance très rythmée et avec une chorégraphie recherchée »

Et ce soir ? Zéro modification pour la mise en scène d’Aysat : mêmes couleurs, même mise en scène. Une continuité dans l’énergie qui clôt de façon satisfaisante cette finale.

 

Pendant la période de votes, Garou a repris sa casquette de chanteur en reprenant « Les Moulins de mon cœur », le tube de Michel Legrand, en hommage à sa disparition la nuit dernière.

Madame Monsieur ont également fait honneur de leur présence, en reprenant leur titre « Mercy », victorieux sur cette même scène l’année dernière.

 

Voici le classement du jury + public

1- Bilal Hassani – Roi / 200 pts (50 pts jury / 150 pts public)

2- Seemone – Tous les deux / 156 pts (94 pts jury + 62 pts public)

3- Chimène Badi – Là-haut / 119 pts (56 pts jury + 63 pts public)

4- Emmanuel Moire – La Promesse / 115 pts (64 pts jury + 51 pts public)

5- Silvan Areg – Allez leur dire / 102 pts (76 pts jury + 26 pts public)

6- The Divaz – La Voix d’Aretha / 92 pts (44 pts jury + 48 pts public)

7- Aysat – Comme une grande / 38 pts (26 pts jury + 12 pts public)

8- Doutson – Sois un bon fils / 18 pts (10 pts jury + 8 pts public)