À la uneActualitéFrance

Dieudonné banni de Facebook et Instagram pour “contenu se moquant des victimes de la Shoah”

Dieudonné a vu sa chaîne supprimée de YouTube en juin dernier. Aujourd’hui, les réseaux sociaux Facebook et d’Instagram l’ont banni définitivement.

Le 29 juin dernier, YouTube avait pris la décision de supprimer la chaîne de Dieudonné MBala MBala, suivie par plus de 450 000 abonnés. Google France avait alors expliqué à l’AFP que cette décision était le résultat “d’enfreintes répétées à notre règlement de la communauté YouTube“. Cette prise de position avait donc souligné l’importance de la lutte contre les discours haineux sur les réseaux sociaux.

Ce lundi 3 août, le réseau social Facebook a annoncé bannir définitivement la page de Dieudonné, contenant 1,2 millions d’abonnés. Le géant américain a évoqué des “contenus se moquant des victimes de la Shoah” et des “termes déshumanisants à l’encontre des Juifs». Son compte Instagram a lui aussi connu le même sort car “les individus et organisations qui attaquent les autres sur la base de ce qu’ils sont n’ont pas leur place sur Facebook ou sur Instagram” a précisé un porte-parole à l’AFP.

La Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme ainsi que le Conseil représentatif des Institutions juives de France n’ont pas tardé à réagir et à féliciter cette décision. Le CRIF a évoqué “un internet plus sûr où la haine n’a pas sa place” et a encouragé à poursuivre cette initiative. En effet, ce n’est pas la première fois que Facebook décide de supprimer des comptes. Des personnalités d’extrême-droite comme Alain Soral ou Hervé Ryssen ont également été bannies dans le passé.

Une politique de lutte contre les discours haineux

Cependant, le compte Twitter de Dieudonné, comptabilisant plus de 150 000 abonnés reste actif… En réponse à la suppression de ces comptes, le principal concerné a d’ailleurs dénoncé une “fin de la liberté sur internet“.

Mais pour encore combien de temps son compte sera-t-il encore actif ? Car l’oiseau bleu suit la même politique que ces deux autres réseaux. Une étude présentée devant la Commission européenne en 2017 avait d’ailleurs révélé que la lutte contre les contenus haineux des réseaux sociaux donnait des résultats prometteurs. Entre décembre 2016 et mai 2017, les géants américains ont prouvé leur engagement envers le code de conduite signé un an plus tôt et s’appliquant à l’échelle européenne.

Crédits : AFP

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Schitt’s Creek, la comédie sacrée aux Emmy Awards

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #57

À la uneSportTennis

Résumé de la 2ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneActualitéInternationalPolitique

Le match Pence/Harris : De l'importance du vice-président

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux