À la uneFranceMédias

Disparition d’Étienne Mougeotte, ancien patron de TF1, à 81 ans

Il a été l’une des grandes figures de la chaîne TF1 durant près de 20 ans. Etienne Mougeotte s’est éteint des suites d’un cancer à l’âge de 81 ans.

Aujourd’hui l’audiovisuel français perd un géant, TF1 un membre de sa famille” peut-on lire dans un communiqué publié hier soir par la première chaîne européenne. L’ancien directeur des programmes et vice-président de la Une, Etienne Mougeotte, est mort à Paris ce jeudi 7 octobre. C’est son ami fidèle, Francis Morel, PDG du groupe Les Echos – Le Parisien, qui a révélé l’information à l’AFP.

Un parcours haut en couleurs

L’homme des médias, comme il était surnommé, est né le 4 mars 1940 à La Rochefoucauld en Charente. Fils d’un père inspecteur à la SNCF et d’une mère au foyer, Etienne Mougeotte fait ses études à Sciences Po Paris avant de débuter sa carrière au sein du quotidien Paris-Normandie. En 1967, il rejoint France Inter comme reporter puis correspondant à Beyrouth (Liban). Cela ne durera pas puisque après mai 68, il vient travailler chez Europe 1 en tant que présentateur de journaux, avant d’intégrer l’ORTF dans lequel il présente le JT Information Première puis RTL.

De 1974 à 1981, Mougeotte retourne chez Europe 1. Il devient d’abord rédacteur en chef avant de passer directeur de l’information.

Après la radio, place à la presse

Par la suite, le journaliste de formation poursuit sa carrière dans le monde de la presse. Il est recruté par le groupe Lagardère pour remettre sur pied les deux hebdomadaires Journal du Dimanche et Télé 7 Jours. Il sera resté à son poste de responsable du pôle Médias pendant trois ans (1984-1987).

Étienne Mougeotte débarque chez TF1

Alors que la chaîne vient de se faire racheter par le groupe Bouygues, Etienne Mougeotte rentre chez TF1 en 1987. Cette même année, il apprend qu’il est atteint d’un cancer des amygdales mais cela ne va pas l’empêcher de gravir les échelons. Ce dernier devient alors rapidement le vice-président du groupe TF1 et le directeur des programmes de la Une à partir de 1989.

Le 24 juin 1994 à 20h30, il a même le privilège de lancer la chaîne d’information continue LCI, dont il est président, depuis le journal de 20 heures de Claire Chazal.

C’est seulement deux décennies plus tard qu’il quitte ses fonctions avant de passer directeur des rédactions du Figaro, puis directeur général de Radio Classique de 2012 à 2018. D’autre part, il était également président du groupe de presse Valmonde, propriétaire de Valeurs Actuelles, qu’il avait racheté avec Charles Villeneuve, ancien dirigeant du groupe TF1.

À lire aussi : Disparition de Bernard Tapie à l’âge de 78 ans

About author

Apprenti journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneSanté

Pilule contre le Covid 19 : qu'est ce que le "molnupiravir" ?

À la uneActualitéEnvironnement

Coca-Cola, numéro 1 des entreprises les plus polluantes au monde

À la uneCinéma

Michael, Jason, ou Freddy : avec quel ami passer la meilleure soirée d'Halloween ?

À la uneFranceMédias

Eric Zemmour face à une femme voilée : "enlevez-le si ce foulard n'a pas d'importance !"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux