La Loi des SériesSéries Tv

Dounia Coesens et Eden Ducourant – invitées spéciales | La loi des séries #344

Deux comédiennes qui ont fait l’année 2019 sont avec nous en studio : Dounia Coesens (L’art du crime) et Eden Ducourant (Pour Sarah) reviennent sur cette année riche.

Plus belle la vie a fêté cette année ses 15 ans d’existence et s’approche des 4000 épisodes diffusés. Dounia Coesens, révélée par la série de France 3, a depuis pris son envol et affiche des projets multiples dont son arrivée dans L’art du crime saison 3 et un possible (?) retour l’an prochain dans la saison 4.

A ses côtés, notre coup de cœur de cette saison, Eden Ducourant, une vraie pépite révélée par Les ombres rouges et dont le talent a explosé dans Pour Sarah sur TF1. Elle nous parle de ses premiers pas dans Braquo, de son travail de réalisatrice et revient sur ce rôle qui a été si important pour elle.

Notre pastille SERIEFONIA s’ouvre à la magie avec une spéciale Harry Potter. A l’approche des fêtes, ça ne fait jamais de mal.

Pour écouter nos émissions sur Deezer, ça se passe ici
Dispos aussi sur Apple Podcast et Podcast Addict
Pour rejoindre le Twitter de La loi des séries, ça se passe ici
Pour rejoindre la page Facebook de La loi des séries, ça se passe ici

A écouter aussi : Trauma : “Le concept de la série est un rêve que je fais depuis des années”

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneSéries Tv

The Morning Show : découvrez la bande annonce de la saison 2

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Genius : Aretha, joli portrait de la reine de la soul

À la uneSéries Tv

Demain nous appartient : la famille de William Daunier s'agrandit dès le 24 juin sur TF1

La Loi des SériesSéries TvThe Générique TV Show

The Générique - TV Show : Hélène Fatou (ex directrice de l'unité jeunesse de FR3) | La loi des séries #496

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
On a vu pour vous … Prise au piège (M6), Yellow is the new black