À la uneActualitéFranceSociété

En route vers une réforme du permis de conduire

A trois jours du Conseil national de la Sécurité routière, le ministère de l’Intérieur dévoile son projet de réforme pour faciliter l’accès à l’examen du permis de conduire. Petit tour des solutions proposées…

Décrocher son permis. Une galère que vivent chaque année 1,2 millions de candidats –dont 530 000 (soit 40 %) recalés dès le premier tour. Qui parfois doivent le repasser deux, trois voire quatre fois ou plus. Et entre chaque examen, c’est environ 100 jours d’attente qu’il faut compter. Du temps mais aussi de l’argent à réinjecter dans des cours pour ne pas perdre la main au volant… Bref, il était urgent qu’un coup de pied soit mis dans la fourmilière du permis. Et, si vous êtes concernés, voici ce qui vous attend :

  • Les inspecteurs dans la voiture… et pas ailleurs !

La première mesure de cette réforme consiste à remettre les inspecteurs là où ils devraient être, c’est-à-dire dans les véhicules, et non dans les salles de code. En effet, faire défiler des diapositives sur un écran est un exercice chronophage qui pourrait parfaitement être assuré par d’autres fonctionnaires comme des retraités de la police et de la gendarmerie. Voire, à partir de mi-2015, par des entreprises privées. Car les inspecteurs sont en sous-effectifs –seulement 1000 pour plus d’un millions d’automobilistes en herbe– alors inutile de les réquisitionner en plus pour un travail que même un âne saurait faire. Faute d’embaucher de nouveaux inspecteurs –Richard Zimmer, du Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) l’avait dit : « Il ne faut pas rêver, vu le contexte budgétaire, il n’y aura pas d’embauches »– cette répartition équitable des rôles permettrait donc de libérer au moins 145 000 places. Ça semble tellement logique qu’on se demande pourquoi personne n’y avait pensé avant…

En route vers une réforme du permis de conduire

  • Un examen de 35… à 32 minutes

Dans son projet de réforme, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve prévoit de réduire la durée de l’examen en la faisant passer de 35 à 32 minutes. Mais trois petites minutes, cela est-ce bien suffisant pour améliorer les choses ? A priori oui car, à elles seules, elles permettraient de faire passer un élève de plus chaque jour. Dégageant ainsi 117 000 places d’examens supplémentaires à la fin de l’année. Et cela sans débourser le moindre centime : ça semble presque trop beau pour être vrai !

En route vers une réforme du permis de conduire

  • La conduire accompagnée abaissée à 15 ans

La conduite accompagnée se ferait dorénavant dès l’âge de 15 ans, contre 16 aujourd’hui. L’objectif : valoriser la conduite accompagnée afin de permettre aux jeunes de rouler plus longtemps (jusqu’à leur majorité). Et ainsi de faire diminuer le taux d’échec et d’accidents. En effet, de nombreuses études confirment que le premier pic d’accidentalité des jeunes conducteurs intervient seulement 6 mois après l’obtention du permis. Néanmoins, le taux de réussite en conduite accompagnée est plus élevé qu’en formation classique : 70 % pour l’un contre 54 % pour l’autre en 2007. Le gouvernement souhaite donc inciter les jeunes à s’y diriger. Même si, pour ces derniers, le deux-roues reste encore le moyen de transport le plus populaire, du fait de la sensation de liberté et d’indépendance qu’il procure.

En route vers une réforme du permis de conduire

En mai, d’autres hypothèses plus farfelues avaient déjà été soumises, comme l’instauration d’un permis probatoire de 2 ans ou encore le rétablissement d’un droit d’examen d’un montant de 35 à 40 euros. Supprimée en 1998, cette mesure avait suscité un tollé général, accusée par beaucoup de faire du permis (dont le prix est pourtant suffisamment exorbitant), un produit de luxe réservé à une élite fortunée. Déjà qu’une fois le précieux sésame rose obtenu, il ne reste souvent plus assez de sous dans l’escarcelle pour se payer une voiture…

En route vers une réforme du permis de conduire

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

Candidats, nominations, invités : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Star Academy

À la uneInternational

Une société chinoise nomme un robot comme PDG

À la unePop & Geek

Fortnite : Aya Nakamura dans un show interactif ? 

À la uneCinéma

Est ce qu’il y aura un reboot d’American Pie ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux