À la uneMusique

Fête de la musique : Macron annonce qu’elle aura bien lieu à l’Élysée

Le 21 juin 2019, c’est la date de la dernière fête de la musique à l’Élysée. En effet, suite au protocole sanitaire mis en vigueur dans le pays, l’évènement avait été annulé en 2020. Néanmoins, il reprendra bien cette année à l’Élysée, d’après une annonce du président. 

Pas d’inquiétude pour les amoureux de la musique ! Emmanuel Macron a confirmé hier que la grande manifestation populaire aura bien lieu cette année. Le jeudi 17 juin, le président précise qu’un concert se tiendra à l’Élysée, et que de l’électro y sera diffusé. Les DJ Jean-Michel Jarre et Cerrone seront présents. 

Une fête encadrée par un protocole strict 

La fête de la musique ne dépend pas d’un couvre-feu et n’est pas soumise au masque obligatoire, d’après les mesures prises cette semaine par l’exécutif. En effet, dès ce jeudi le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur, sauf pour quelques exceptions : regroupements, lieux bondés, files d’attentes, au marché et dans les transports. De plus le couvre-feu est levé dès ce dimanche 20 juin, à 6 heures du matin. Néanmoins, malgré toutes ces nouvelles libertés retrouvées, le président se veut prévenant. Lors d’un déplacement dans l’Aisne, le chef de l’État annonça que la fête était soumise à « des contraintes sanitaires de jauge, de distance » et que les participants devront être assis. 

Ainsi, les concerts impromptus sont interdits car ils peuvent provoquer des « attroupements sur la voie publique ». De plus, les spectacles accueillant plus de 1000 personnes obligeront les places assises et le pass sanitaire. 

Macron s’entretient avec les gérants des discothèques

Le chef de l’Etat a annoncé qu’il recevrait le même jour les représentants des gérants de discothèques, dont les établissements sont fermés sans date de réouverture prévue. Ce dernier affirme que des discussions et des négociations sont en cours. Or, il rappelle  qu’il faut être très vigilant « si on rouvre tout, tout de suite, le risque, c’est que le virus recircule et qu’on revienne en arrière ».

À lire aussi : Environnement : une plainte pour inaction climatique contre Jean Castex et quatre ministres

About author

Journaliste et étudiante à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

À la uneSéries Tv

C'était il y a 15 ans ... le lancement de Camping Paradis

À la uneSéries Tv

Le Camping Paradis s'exporte à la neige à la veille des fêtes

À la uneInternationalSanté

Covid 19 : Un italien essaie de se faire vacciner avec un bras en silicone

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux