CultureMusique

Futuro Pelo : “Je voulais réunir mes deux passions”

Après avoir sorti 2 EP en 2017 et 2018, Futuro Pelo reviendra en 2020 ! Son premier album A Bigger Splash sortira le 31 Janvier 2020. En attendant, il nous dévoile un premier extrait avec le clip de Terror, en collaboration avec La Flaca. Il nous parle de son album et de sa musique.

Bonjour ! Tout d’abord, tu reviens avec un nouveau projet, comment te sens-tu avant la sortie ?

Et bien toujours un peu perplexe de ce qu’il va se passer parce qu’un disque c’est toujours un peu un coup de dé. On y passe du temps, moi j’y ai consacré deux ans et demi. J’ai aussi tout produit, écrit et enregistré tout seul. C’est donc beaucoup de temps et le moment de la sortie paraît forcément irréel. Il y a beaucoup d’attente donc je dirai que c’est un mélange de pression et d’impatience !

De 2013, avec la séparation du groupe Sporto Kantés, à 2017 et le projet Futuro Pelo, qu’as tu fais ?

J’ai fais des collaborations musicales et j’ai surtout dessiné. Je n’ai pas arrêté la musique mais je cherchais différentes pistes musicales. Des choses plus instrumentales, électro, … Finalement je suis finalement retourné vers quelque chose qui m’ai plus propre avec ce jeu de sample, comme ce que je faisais sur Sporto. Puis, le label Pain Surprises est arrivé en 2017.

Justement, le dessin est très présent notamment dans tes clips. Pourquoi avoir choisi de faire des clips animé ?


En effet, j’ai créé le personnage de Monsieur Bouche afin de créer quelque chose d’immuables et d’original. C’est également un petit peu à la manière des Gorillaz par exemple. Je voulais un style identifiable et une image qui reste. Je voulais ainsi réunir mes deux passions, la musique et le dessin.

Monsieur Bouche, personnage créé par Futuro Pelo, dans le clip de Terror


Tu as sorti un premier extrait de ton prochain album, Terror en collaboration avec La Flaca. Une chanson où l’on retrouve notamment de l’Espagnol, pourquoi avoir décider de chanter en plusieurs langues ?

Tout d’abord, pour Terror, La Flaca est une artiste qui maitrise parfaitement la langue et la culture Espagnole. Ensuite, c’est très certainement parce que je viens d’une famille d’origine espagnole un peu lointaine qui m’a dirigé vers cette langue. Mais ce n’est pas forcément délibéré, je me laisse également porté par la sonorité et le choix de langue vient naturellement.

Quelles qualités donnerais-tu à ton album ?

Je dirai qu’il est sans frontières et sans contrainte de styles. Tout est pour la musique, tout se mélange. J’aime vraiment tout styles de musiques allant de la musique Irlandaise au Hip-Hop. Je dirai aussi qu’il a une vraie identité musicale.

Related posts
À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Exposition à taille réelle à Bordeaux : à la découverte du monde des dinosaures

CultureMusique

Interview exclusive de Gwen du groupe Parrad

CinémaCulture

Sam Mendes dans la course aux Oscars après 1917?

ArtArt / ExpoCinémaÉtudiantFestivalMusiqueNon classéSoiréesSortiesVie Étudiante

Passages Festival, la culture à la croisée des genres

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux