Non classé

Gareth Bale se lance dans le fitness business

Gareth Bale se lance dans le business juteux des salles de sport. Selon le journal Evening Standard, l’attaquant du Real Madrid serait dans le tour de table d’une nouvelle startup de fitness londonienne, Rowbots.

L’ancienne star de Tottenham ne se contenterait pas d’être un simple actionnaire, le journal indique que Bale agira également en tant qu’ambassadeur de la marque. En effet, le directeur général de Rowbots, Sam Green, a déclaré que le footballeur était “passionné” par cette nouvelle entreprise, a rapporté l’Evening Standard.

Rowbots aurait signé un bail pour un espace de 550 m2 situé au 42, rue Eastcastle, en plein centre de Londres. Un lieu qui lui permettra de construire une grande salle de remise en forme avec 11 rameurs sur surface qui peut accueillir 22 personnes à la fois.

Ce nouveau concept, qui devrait ouvrir ses portes au cours de l’été, pourrait à l’avenir proposer d’autres sites dans la capitale, surfant sur le succès que connaît le marché depuis 2014.

 

Un marché en expansion en France et en Europe

Le cabinet d’audit Deloitte et EuropeActive (Association européenne de la santé et du fitness) ont publié en 2018 une étude sur le business des centres de fitness. Selon cette étude, le fitness en France affiche des chiffres records : 5,71 millions d’adhérents et 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Selon Florian Felsing, cofondateur du site lesasdufitness.fr, donne une explication à cette envolée : « le fitness connaît un succès sans précédent les pays européens. Un succès qui trouverait racine dans le désir de sortir de la sédentarité, une des premières causes identifiées des maladies cardiovasculaires. D’autres pratiquants trouvent satisfaction dans l’approche sociale que proposent les salles de sport, qui sont devenus au fil des années un lieu d’échanges animé par l’effet de groupe».

Toujours selon le cabinet Deloitte, les adhésions aux clubs européens de fitness affiche une croissance significative. Elles ont augmenté de 4% atteignant 60 millions de membres en 2017. Le chiffre d’affaires des clubs de fitness en Europe quant à lui a augmenté de 26,6 milliards d’euros, en évolution de 3,8% par rapport à 2016.

 

 

Source : Deloitte

 

La France, qui compte 4 200 clubs de fitness, se positionne bien au niveau européen. Le pays est en 3ème position en terme de nombre d’adhérents dans le marché européen, avec 5,71 millions d’adhérents, derrière l’Allemagne qui compte 10,61 millions et le Royaume Uni qui dispose de 9,72 millions d’abonnés. Selon Philippe Dardelet, Directeur Sports & Major Events chez Deloitte, « le marché français reste le 3ème sur le marché de la santé et du fitness en Europe, avec un fort potentiel de croissance annuelle régulière d’environ 5%».

Enfin, le développement des clubs low-cost a également dynamisé le secteur. Avec 649 salles sur les 4 200 présents en France, ces concepts, majoritairement gérés par des franchises, ont poussé les gens à s’inscrire davantage ce qui a eu comme incidence d’augmenter significativement le chiffre d’affaires du marché.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéCultureMusiqueNon classé

Discothèques : où danser le 9 juillet ?

Non classé

Une femme journaliste a mené une expérience : elle s'est inscrite sur le site de webcams BongaCams et a gagné 800 euros !

À la uneNon classéSport

Prix de Diane Longines 2021 : un cheval de Griezmann au départ

À la uneFranceNon classé

À quoi servent les conseillers régionaux et départementaux ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux