À la uneActualitéInternational

Grande-Bretagne : les nouvelles technos pour une meilleure santé

grande-bretagne

Ce 17 juin après-midi, le directeur du National Health Services (NHS) a annoncé plusieurs mesures qui pourraient bien faire économiser des millions de livres sterling aux contribuables britanniques mais également sauver des centaines de vies.

Chaque année au Royaume-Uni, 100 000 personnes meurent d’un arrêt cardiaque. Dans la majorité des cas, les personnes pourraient être sauvées si les signes annonciateurs avaient été détecté. Le programme présenté par Simon Stevens vise à fournir à plusieurs millions de patients des appareils à synchroniser avec un smartphone, des mobiles qui sont selon lui : « les outils de diagnostic les plus puissants actuellement » .

30 secondes pour sauver des vies

Les patients se verraient confier des capteurs, sous la forme d’une petite barre métallique capable lorsque synchronisée avec un smartphone de réaliser un électrocardiogramme en 30 secondes. Cette durée très courte pourrait permettre d’alerter une personne que quelque chose est en train de se passer et qu’elle doit se rendre à l’hôpital le plus rapidement possible.

Lors de la conférence, des produits pouvant servir aux patients souffrants d’asthme et de diabète ont également été dévoilé. Le but premier des ces applications est de permettre aux patients et aux équipes médicales de réagir rapidement si un problème de santé se présentait et d’adapter les soins.

Des économies colossales en perspective

En plus de sauver un grand nombre de vies, ces nouveaux programmes vont permettre de réaliser des économies très importantes. En effet, lorsqu’un patient se rend à l’hôpital avec des douleurs dans la poitrine et que les médecins ont des doutes, des radios et scanners sont effectués avec des couts de plusieurs centaines de milliers de livres sterling chaque année. Avec ce programme, les patients arrivant à l’hôpital auraient juste à transmettre les données de leur smartphone aux médecins, qui s’appuieraient dessus pour leur diagnostic.

Dans le même temps, ces nouvelles technologies s’accompagneront d’une réforme du financement et des dépenses du NHS. La mise en place du paiement automatique afin de désengorger les hôpitaux a également été une annonce importante pour les personnels administratifs.

Par ces annonces, le système britannique débute donc une mutation qui devrait se matérialiser dans les hôpitaux dès le début de l’année prochaine et rendre un peu plus facile et rapide l’accès aux médecins.

À lire aussi : Douleur : l’amitié plus forte que la morphine, selon une étude

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéSéries Tv

Glee Cast organise une collecte de fonds à la mémoire de Naya Rivera

À la uneMédias

Succès pour la grande finale de Koh-Lanta : Les 4 Terres !

À la uneActualitéFranceSociété

L'Assemblée nationale autorise l'adoption pour les couples non mariés

À la uneFrancePolitiqueSociété

Emmanuel Macron sur Brut : "On est beaucoup plus contrôlé par la police quand on est un garçon qui n'a pas la peau blanche"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux