À la uneActualitéFrancePolitique

Gérard Collomb affirme que les migrants font du benchmarking pour l’asile en Europe

Mercredi 30 mai, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a affirmé devant le Sénat que les migrants font du “benchmarketing” afin de comparer les différents pays européens avant de s’y exiler. Nathalie Loiseau, la ministre auprès du ministre des Affaires étrangères, a fait le même constat il y a quelques semaines, provoquant la polémique.

La question des migrants reste délicate à traiter en France, surtout pour Gérard Collomb. A l’occasion d’une audition par la commission des lois du Sénat, le ministre de l’Intérieur a déclaré hier que les migrants faisaient du “benchmarking” de l’asile en Europe pour choisir leur destination. Cela signifie que, toujours d’après les propos de Gérard Collomb, les migrants regardent les législations dans les différents pays européens pour savoir où ils seront le mieux accueilli, à quelle vitesse peuvent-ils obtenir un droit de séjour, etc… “Le Sénat aime beaucoup, pour pouvoir trouver ses propres repères, regarder les différentes législations pour voir un peu comment l’on se situe par rapport aux autres pays européens. Puis-je vous dire, monsieur le Président, qu’il n’y a pas que le Sénat qui fait du benchmarking, mais que les migrants aussi font un peu de benchmarking pour regarder les législations à travers l’Europe“, a déclaré l’ancien maire socialiste de Lyon. “Cette nationalité que je ne citerai pas se dirige plutôt vers tel pays, non pas parce qu’elle est elle plus francophile mais parce que là, c’est plus facile“, a t’il ajouté.

Des propos qui font polémiques

À peine sortis de la séance, les élus ont tenus à faire savoir ce qu’ils pensait de ces propos. La sénatrice Europe Ecologie Les Verts (EELV) Esther Benbassa a jugé qu'”entendre tout ça est inadmissible. On utilise des mots qui sont vraiment inadmissibles pour parler de ces humains qui sont dans les rues, qui traînent“. Elle a ajouté que pour les migrants, la France était plutôt un “shopping meurtrier”. Marie-Pierre de la Gontrie, sénatrice du Parti Socialiste (PS) a, elle aussi, jugé que les propos de Gérard Collomb était “honteux“.

Une parole qui fait écho à celle de Nathalie Loiseau

Nathalie Loiseau, ministre auprès du ministre de l’Euopre et des Affaires étrangères chargée des Affaires européennes, avait affirmé ce propos le 9 mai dernier. Face au Sénat, elle avait déclaré que les migrants faisaient du “shopping de l’asile“. Cette phrase avait aussi créé la polémique.

 

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Lens-Lille : Un supporter lillois poursuivi pour s'être masturbé dans les tribunes

À la uneSéries Tv

Pas de saison 2 pour Hit & Run sur Netflix

À la uneActualitéCultureLittératureSéries Tv

Comprendre le Cycle de Fondation de Isaac Asimov en 5 minutes

À la uneActualitéFrancePolitique

Le QR Code du pass sanitaire d'Emmanuel Macron fuite sur les réseaux sociaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux