ActualitéBrèvesInternational

Google poursuivi en justice pour des inégalités salariales entre les hommes et les femmes

Inégalités chez Google

Le département américain du travail a porté plainte contre la firme Google. Selon l’agence, les hommes seraient mieux payés que les femmes, sans aucune justification.

 

C’est un scandale qui commence à faire tâche au sein de la Silicon Valley. Le géant Google se retrouve accusé d’inégalité salariale, où les femmes seraient moins payées que les hommes.

Une pratique jugée inqualifiable et systématique

C’est le département américain du travail, équivalent du ministère du Travail en France, qui a révélé cette situation. L’agence aurait en effet analysé les bulletins de paie de l’année 2015 et aurait découvert un écart assez important entre les salaires des hommes et ceux des femmes. Le constat établi par le département fait même état de “discriminations plutôt extrêmes à l’encontre des femmes“. Une polémique qui intervient alors que l’entreprise technologique se vantait la semaine dernière d’avoir mis fin aux inégalités dans ses services.

Un bras de fer engagé entre Google et la justice américaine

Si la firme continue de clamer la fin des inégalités, le Département du travail aurait demandé de nouveaux documents. Les salaires de l’année 2016 seraient particulièrement demandés pour vérifier la prétendue fin de ces inégalités. En tant qu’accusée et entreprise sous contrat fédéral, la firme est obligée de fournir des documents. Le département fédéral accuse l’entreprise d’avoir délibérément omis la divulgation ces informations pour cacher les écarts de salaires existants. Google a rapidement répliqué avec un communiqué où la société affirme avoir effectué une analyse solide et complète de toutes les rémunérations et n’avoir trouvé aucun écart de salaire.

 

A lire aussi >> Google va devoir livrer des emails étrangers à la justice américaine

Related posts
À la uneActualitéSport

Moto GP : Franco Morbidelli sur la Yamaha officielle dès ce weekend

À la uneActualitéFrance

L'Australie rompt un contrat de 56 milliards d'euros avec la France

À la uneActualitéFranceMédias

Vivendi annonce une OPA pour absorber Lagardère

À la uneActualitéInsoliteInternational

Un évêque espagnol démissionne pour une autrice de romans érotiques et sataniques

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux