À la uneActualitéFormule 1Sport

GP d’Autriche : Bottas vainqueur au terme d’une course folle

La F1 est enfin de retour ! En Autriche, pour le premier grand prix de la saison, le spectacle était au rendez-vous, contrairement au public. Valtteri Bottas signe son premier succès en 2020, Lando Norris son tout premier podium.

Bottas à nouveau vainqueur pour la grande première

Comme la saison passée, Valtteri Bottas a remporté le premier Grand Prix, qui cette fois-ci, s’est déroulé en Autriche, plutôt qu’en Australie en raison du coronavirus. Petite différence néanmoins, le Finlandais s’est élancé en pole position, contrairement à l’an dernier où il avait démarré deuxième. Le Finlandais prend donc 25 points précieux au classement des pilotes, dont 13 d’avance sur son coéquipier, Lewis Hamilton, qu’il a gentiment écarté du podium.

Hamilton puni

Il avait pourtant terminé deuxième lors de la séance de qualifications, mais c’est de la cinquième place que s’est élancé le pilote britannique. Les commissaires de course lui ont infligé une pénalité pour ne pas avoir respecté le drapeau jaune lors du dernier tour de qualification. Ces mêmes commissaires lui ont infligé une autre pénalité, en course cette fois-ci, pour avoir repoussé Alexander Albon hors des limites de la piste, lui provoquant ainsi un tête-à-queue. Lewis Hamilton s’est vu recevoir 5 secondes de pénalité, permettant ainsi à Lando Norris de monter, pour la toute première fois de sa jeune carrière, sur un podium de Formule 1. Valterri Bottas l’ayant bien aidé en ayant levé le pied après avoir appris la pénalité de son coéquipier afin de gratter des points précieux pour le titre.

La saison 2020 est définitivement bien lancée, gare à la réponse du King Lewis.

Leclerc miraculé et bien aidé

S’il y a une chose dont nous pouvons être sûrs, c’est que les moteurs Ferrari sont bien moins performants que la saison passée. Pourtant, cela n’a pas empêché Charles Leclerc de se hisser sur la deuxième marche du podium, pourtant parti de la septième place sur la grille. Son coéquipier Sebastien Vettel, parti de la onzième place a terminé une place plus haut sur la grille. Ce podium du Monégasque ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. Sans les 9 abandons et les 3 interventions de la Safety Car, Charles Leclerc n’aurait jamais pu emmener sa Ferrari aussi haut sur le podium, tant elle manquait de rythme. Mais seul le résultat compte, bien que Mercedes ait déjà pris de l’avance sur ses poursuivants, il tout de même faut saluer la bonne performance du Monégasque.

A noter que deux de nos français, Pierre Gasly et Esteban Ocon ont marqué des points aujourd’hui en terminant respectivement septième et huitième. Romain Grosjean a été contraint d’abandonner en raison d’un problème de freins, tout comme son coéquiper Kévin Magnussen.

About author

Journaliste spécialisé dans le culturel, la politique et le sport
Related posts
À la uneCinémaCulture

Jurassic World 3 : Le protocole sanitaire sur le tournage coûtera 9 millions de dollars

À la uneActualitéE-SportFootHigh TechSport

FIFA 21 : Les nouveautés du mode carrière

À la uneActualitéInternational

En une seule interview, Trump arrive à prononcer 42 phrases douteuses, choquantes ou mensongères...

À la uneActualitéE-SportFootHigh TechSport

FIFA 21 : Les nouveautés du mode FUT

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux