Formule 1Sport

Grand Prix de Singapour : Vettel est de retour !

Plus d’un an après avoir remporté sa dernière course, Sebastian Vettel est de nouveau en haut du podium. Gros week-end pour Ferrari qui réalise un doublé, le premier depuis 2017.

Vettel avantagé par son écurie

392 jours après s’être imposé en Belgique, Sebastian Vettel a de nouveau eu droit à son heure de gloire, hier à Singapour. Il s’est pourtant élancé de la troisième place sur la grille, malgré un très bon chrono en qualifications. Le succès du pilote allemand, s’explique notamment par la stratégie réalisée par Ferrari. En effet, l’écurie italienne a permis à Sebastien Vettel de dépasser Charles Leclerc après le passage au stand de ce dernier. Cette stratégie s’est avérée payante car Ferrari a réussi non seulement à faire le doubler, mais aussi à gêner Lewis Hamilton.
« L’important, c’est que Seb garde le moral. », confiait Mattia Binotto, samedi. A en juger par le sourire sur le visage de l’allemand, c’est chose faite !

A noter que Sebastian Vettel détient désormais, à lui seul, le record de victoires à Singapour, avec 5 unités.

Leclerc échoue à la deuxième place

Charles Leclerc n’a pas réussi à remporter un troisième Grand Prix consécutif, malgré une troisième pole position consécutive. Il faut remonter à 2006 pour voir un pilote Ferrari remporter 3 courses consécutives. Il s’agissait alors de Michael Schumacher.
Alors que tout roulait parfaitement pour lui, le pilote monégasque n’a pas du tout apprécié voir son coéquipier le dépasser après son passage au stand.

Charles Leclerc a manifesté son mécontentement à plusieurs reprises à son équipe durant la course. Il a également voulu tenter le tout pour le tout afin de récupérer sa place, mais en vain.
Après la course il a naturellement félicité son coéquipier et était très heureux pour son équipe et pour le doublé. Mais le compétiteur en lui, aurait préféré remporté la troisième course de sa carrière !

Pas de Mercedes sur le podium

Week-end décevant pour Mercedes qui n’a vu aucun de ses pilotes se hisser sur le podium. La situation aurait pu devenir plus dramatique si Valtteri Bottas n’avait pas respecté les consignes de son équipe, lui demandant de ralentir afin de ne pas dépasser Lewis Hamilton. Sans cela, le pilote britannique aurait probablement terminé la course à la cinquième, voire à la sixième place.

A noter le beau geste de Lewis Hamilton, qui, après avoir fait tomber le téléphone d’un spectateur par inadvertance, lui a dédicacé son appareil.

” Je suis tellement navré. Je courrais afin de monter dans ma voiture. Meilleurs voeux ! “

La voiture de sécurité au rendez-vous

Depuis la première édition en 2008, la Safety Car est toujours entrée en piste durant le Grand Prix de Singapour. La course d’hier a confirmé cette statistique. La voiture de sécurité est intervenue à 3 reprises durant la course, permettant ainsi aux pilotes de réduire leurs écarts. Dans un circuit qui se déroule en ville, comme à Singapour, les monoplaces qui s’arrêtent ou qui subissent un accident sur le circuit, obligent très souvent la Safety Car à intervenir, pour des raisons de sécurité.

A lire aussi : Grand Prix d’Italie : Leclerc de génie !

About author

Journaliste sportif en devenir, spécialisé dans le Football, l'OL et la Formule 1 !
Related posts
Sport

Review : la WWE fait son show à Lille

À la uneActualitéEquitationSport

VL vous offre -10% sur la billetterie du Longines MasterS de Paris : 5 raisons pour suivre cette compétition

À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions - 4ème Journée : Lyon ressort les crocs !

À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix des États-Unis : Lewi-six Hamilton un peu plus dans l'histoire !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux