À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix du Mexique : Lewis Hamilton devra encore attendre

Lewis Hamilton vient de remporter le Grand Prix du Mexique, le dixième cette saison. Son succès, quelque peu inattendu, ne lui permet pas encore d’être champion du monde. Il devra attendre au moins jusqu’au week-end prochain, si ce n’est plus.

Un succès quelque peu inattendu

Parti de la troisième place, Lewis Hamilton n’était pas vraiment attendu sur la première marche du podium. Sous la direction d’un ingénieur différent, le pilote britannique a pourtant réussi à tirer son épingle du jeu. Le quintuple champion du monde s’était pourtant plaint de la stratégie de son équipe. En effet, Lewis Hamilton s’est arrêté assez tôt dans la course pour chausser des gommes dures. Le pilote Mercedes ne s’imaginait pas tenir jusqu’à l’arrivée avec ses pneus. Il a pourtant su tenir tête aux deux pilotes Ferrari qui étaient favoris, afin de s’offrir son dixième succès cette saison. Son record de victoire sur une saison est de 11, en 2014 et l’année dernière. S’il venait à remporter au moins deux des trois derniers Grand Prix, il battrait, alors, son record personnel !

Nouvelle déception chez Ferrari

Avec Charles Leclerc en pole et Sebastian Vettel juste derrière lui sur la grille de départ, Ferrari s’attendait à bien mieux qu’une simple deuxième place sur le podium. C’est la deuxième fois cette saison que les pilotes de l’écurie italienne se sont élancés de la première ligne. Mais c’est également la deuxième fois qu’ils n’ont pas su tenir leur avantage face aux Mercedes. A Sotchi, Leclerc était en pole ; Vettel était deuxième et c’est au final Valtteri Bottas qui s’était imposé, devant son coéquipier, Lewis Hamilton.
Ferrari s’est donc contenté d’un seul pilote sur le podium et du point du tour le plus rapide pour Charles Leclerc, en guise de consolation.

A noter que Ferrari a signé chacune des poles positions depuis le Summer Break : 1 pour Vettel, 5 pour Leclerc qui est d’ailleurs le meilleur en pole cette saison, avec 7 unités.

Verstappen encore en difficulté

Cette deuxième partie de saison n’est décidément pas en faveur de Max Verstappen. Deux semaines après avoir été contraint d’abandonner, le pilote néerlandais a encore connu des problèmes. Alors qu’il devait partir en pole position, le pilote Red Bull a finalement écopé d’une pénalité de 3 places sur la grille, pour ne pas avoir respecté le drapeau jaune lors du dernier tour de qualifications.
En début de course, il a eu plusieurs contacts avec Lewis Hamilton sans gravité, avant de heurter Valtteri Bottas quelques tours plus tard, entraînant ainsi une crevaison et un passage au stand. Max Verstappen a tout de même réussi une belle remontée pour finir à la sixième place. Mais sans ces incidents, il aurait facilement pu terminer sur le podium.

A lire aussi : Grand Prix du Japon : Mercedes de nouveau sur le toit du monde !

About author

Journaliste sportif en devenir, spécialisé dans le Football, l'OL et la Formule 1 !
Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Lyon arrache la qualification

À la uneActualitéFranceSociété

Un rugissement solidaire pour le 2e jour de mobilisation

À la uneEuro FootFootNon classéSport

Didier Deschamps prolonge jusqu'en 2022

À la uneActualitéBrèves

Bordeaux : une femme transgenre jetée par-dessus une rampe de parking

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux