Covid19: Déplacements de 100 km à vol d’oiseau autorisés. Port du masque obligatoire dans les transports en commun pour les plus de 11 ans. Attestation de l’employeur pour circuler à l’heure de pointe dans les transports en Ile de France. Les dernières annonces pour le 11 mai à retrouver dans notre live et lepoint sur l'évolution de l'épidémie.

Equitation

Harrie Smolders devient le leader du CSO

Le 4 mai, la Longines rankink list s’est mise à jour. Depuis un an, Kent Farrington siège à la première place du classement. Mais l’américain s’est blessé et n’est pas remonté en selle depuis plusieurs mois. Tout ceci est de bonne augure pour Harrie Smolders qui a gravit les marches une à une pour enfin arriver à la place de numéro un mondial.

 

Kent Farrington est bien obligé de céder sa première place. En février, il s’était fracturé la jambe. L’américain a donc été écarté des terrains de concours ce qui l’a empêché de conserver son avance dans le classement et d’engranger de nouveaux points.

Le classement mondial prend en compte les trente meilleurs résultats des douze derniers mois. Le total des points de Kent Farrington a baissé au fil des mois puisque ses bons résultats engendrés en février-mars-avril ont disparu.

La montée en flèche d’Harrie Smolders

Le Néerlandais a bataillé sans relâche pour obtenir la place de leader du saut d’obstacles. Il se hisse avec un total de 3158 points alors que Kent Farrington redescend à 2913 points. Il faut dire qu’Harrie Smolders a enchaîné les concours et les bons classements ces derniers mois. En février, il a remporté le Grand Prix 5* du Jumping International de Bordeaux avec Emerald ainsi que l’épreuve 150cm avec Zinius. Il continue le mois d’après avec une troisième place dans le Rolex Grand Prix toujours avec son BWP de 14 ans, Emerald. En avril, le cavalier termine sixième avec Don VHP Z au Grand Prix de Shanghai. Il s’illustre également durant l’épreuve du Global Champion Tour en finissant à la première place avec Monaco. Le récent numéro un mondial prouve qu’il est apte à tenir sa première place grâce à son piquet de chevaux compétents.  

 

Du côté des tricolores

Pas de changement pour Kevin Staut qui conserve sa 4ème place dans le classement. Il reste donc dans le top 5 des meilleurs cavaliers au monde. Simon Delestre en revanche, descend de deux petites places ce mois-ci et devient le 7ème au classement. Bosty reste stable à la 22ème place, tout comme Julien Epaillard à la 41ème. Patrice Delaveau se hisse à la 35ème et gagne trois places.

Lire aussi : Patrice Delaveau : “le grand objectif de cette année pour moi ce sont les Jeux Équestres Mondiaux”

Malheureusement, Pénélope Leprevost sort du top 50 ce mois-ci avec une 59ème place. Mais la normande devrait revenir rapidement dans le haut niveau.

Lire aussi : Interview. Margaux et Olivier Bost, le cheval de père en fille

 

Related posts
À la uneActualitéBrèvesEquitationSport

Equita Lyon : record d'affluence !

À la uneActualitéEquitationSport

VL vous offre -10% sur la billetterie du Longines MasterS de Paris : 5 raisons pour suivre cette compétition

À la uneActualitéEquitation

Les grands vainqueurs de l’Equita Masters de Lyon

EquitationSport

Longines Masters : des bonus qui font rêver !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux