Une étude menée par Quintly, une enseigne d’analyse de données en ligne, vient d’être publiée et fait le point sur le profil des utilisateurs d’Instagram. 9 millions de posts et 44 000 profils Instagram ont été analysés en 2018. L’étude révèle les comportements des utilisateurs et permet de mieux utiliser la plateforme. Voici 5 vérités totalement indispensables recensées grâce à cette étude…

#1 Publier les week-ends permet plus d’interactions 

Moins on travaille, plus on utilise les réseaux sociaux. La tendance se confirme avec l’étude de Quintly. Ainsi, l’utilisation est massive en fin de semaine. En effet, les publications qui y sont faites engendrent 22,3% d’interactions en plus que celles faites en semaine. Alors, à vendredi!

#2 Mettre plus de Hashtag ne ramène pas plus d’abonnés

La tendance minimaliste n’est pas prête de disparaître de la plateforme. Moins on en met, plus on réagit aux posts. Par ailleurs, 36,2% des utilisateurs en utilisent entre 1 et 3. 28,9% n’en utilisent aucun et seulement 13% en mettent plus de 10 par publication. Pour avoir plus d’abonnés, il faut s’intéresser aux personnes qui publient du contenu semblable au sien. Hashtag #soyezConcis !

#3 Les vidéos génèrent plus d’interactions que les photos

Si les photos composent 72,6% du contenu publié sur Instagram, ils ne sont pas les plus attrayants sur la plateforme. Les vidéos engendrent 21,2% d’interactions en plus que les images. En revanche, on constate que plus les profils ont des abonnés, plus la vidéo est utilisée. Prêts ? Action !

#4 Les légendes concises marchent mieux

Être bavard peut repousser l’audience et c’est ce que l’étude de Quintly confirme. Les posts entre 150 et 300 caractères représentent 30% des publications, suivis par ceux qui en comprennent entre 50 et 150 (29,1%). Les posts sans aucune description ne représentent que 1,1% des publications. Et ce n’est pas un hasard. La plateforme incarne le crédo « une image vaut mieux que mille mots ».

#5 La majorité des utilisateurs ont entre 1000 et 100 000 abonnés 

Les profils ayant entre 1000 et 100 000 abonnés représentent 61,6% des utilisateurs analysés. Il n’y a pas que de profils stars sur Instagram. Ces derniers ne représentent que 4,7% des utilisateurs et ont plus d’un million d’abonnés.

A lire également :

Censure : pas de Google pour les Chinois

« Momo Challenge », le nouveau danger des réseaux sociaux