À la uneActualitéFrancePolitique

Intervention d’Hollande : Ce qui va changer, ou pas…

Comme chaque année, le président de la République a donné un entretien télévisé. David Pujadas et Gilles Bouleau ont questionné le président sur son bilan et ses projets.
Interrogé sur l’économie française, le président de la République à encore affirmé que la reprise de la croissance économique serait pour bientôt. Selon les experts et les économistes il sera difficile voir impossible pour le gouvernement de tenir la promesse d’une croissance de 1 % cette année.
Le président a néanmoins reconnu avoir été approximatif en promettant une inversion de la courbe du chômage pour la fin de 2013 : « J’avais dit qu’on allait inverser la courbe du chômage, c’était toute la passion qu’on avait mise, toute la volonté qui était la nôtre, et puis ce n’est pas venu », a-t-il justifié.

Le président toujours plus proche des entreprises

« J’ai décidé, depuis le 14 janvier, d’accélérer, parce que la France ne peut plus attendre, c’est pourquoi il y a eu le pacte de responsabilité » a assuré le président qui souhaite encore valorisé sa célèbre réforme.
« Le pacte de responsabilité, c’est dire aux Français “Vous connaissez la donne”, faire des économies, aider les entreprises, baisser le coût du travail et la fiscalité sur les entreprises ». A propos de l’hostilité des syndicats, le président reste ferme et semble moins apte au dialogue avec les partenaires sociaux.

Le conflit Israélo-palestinien dans tous les esprits

Impossible de ne pas aborder le conflit israélo-palestinien, François Hollande s’est exprimé à propos des affrontements qui s’éternisent dans la bande de Gaza. Le chef de l’Etat a alors affirmé :
« Je ne veux pas qu’il y ait des conséquences en France. Le conflit israélo-palestinien ne peut pas s’importer. Il ne peut pas y avoir d’intrusion dans les lieux de culte. Il n’y aura aucune indulgence pour cela. »

Le président se serre les coudes avec son premier ministre

Le chef de l’Etat s’est finalement refusé à commenter la mise en examen de Nicolas Sarkozy pour « corruption », « trafic d’influence actif » et « recel de violation du secret professionnel » dans le cadre de l’affaire « des écoutes ». il a néanmoins répondu :
« Je suis le président de la République, je dois poser des principes : l’indépendance de la justice. Nul ne doit intervenir, encore moins au sommet de l’Etat. Ceux qui peuvent imaginer qu’ici on puisse avoir une influence sur la justice ne comprennent rien à mon état de pensée. »
Le chef de l’Etat a aussi rappelé que le principe de la présomption d’innocence valait « pour tout le monde »
Manuel Valls encensé
Questionné sur ses relations avec son premier ministre François Hollande a assuré qu’il n’y avait pas « le moindre différend » entre eux. « On peut tout interpréter et on fait fausse route », a répondu le président de la République, affirmant même que « rien ne peut les séparer » face au défis de relever la France.

Hollande laisse planer le doute pour 2017

La semaine dernière, François Hollande aurait livré quelques informations à des élus vendredi lors d’un dîner dans un restaurant de la butte Montmartre : « J’avais sous-estimé l’isolement dans lequel on peut être [à l’Elysée] » selon le Parisien. A ce sujet, le président de la République a tenu à démentir toute coupure de sa part avec le pays. « Il faut être au contact. Je circule, je parle, j’écoute. Je sais ce que les Français ont à dire », a-t-il assuré, niant se fier aux sondages en la matière.
En conclusion, le chef de l’Etat a déploré le « déclinisme » ambiant en France et joue la carte de l’optimisme. « Il y a une espèce de maladie où l’on déplore et dénigre le pays. Quand je suis à l’étranger, on me dit du bien de la France. »  « Un pays est fort quand il a une économie dynamique. Quand il y a un doute, nous perdons de la crédibilité. Moi président de la République, je veux que notre pays soit plus fort à la fin de mon mandat », a-t-il conclut.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMode

C'est quoi le Chalet de l'Hôtel Mahfouf qui ouvre le 2 décembre ?

À la uneFaits DiversInternational

Qui était Issei Sagawa "le cannibale japonais" qui vient de mourir à 73 ans ?

À la uneCinémaPop & Geek

Les Gardiens de la Galaxie 3 : Adam Warlock pointe le bout de son nez dans la bande annonce

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... Gangs of London (saison 2) signe un retour explosif

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux