Musique

Interview : Miel de Montagne sort un nouveau morceau !

À l’occasion de la sortie d’un nouveau morceau dont la sortie est prévue pour le 31 janvier, nous avons interviewé le chanteur et compositeur Miel de Montagne. Il vous explique ce nouveau son !

À bientôt 25 ans, Milan alias Miel de Montagne est un enfant de la musique. Un vrai. Son père est aussi musicien. Il a grandi dans les salles de concert où son paternel se produisait, entouré d’une multitude d’instruments. « Forcément, un jour on a envie d’y toucher et on y prend goût » ! Aujourd’hui, Miel de Montagne s’apprête à sortir un nouveau morceau : « Relax le Plexus ». À l’occasion de cette nouveauté prévue pour le 31 janvier, nous avons interviewé le jeune Milan.

Où trouves-tu ton inspiration musicale ?

Je la trouve un peu partout honnêtement. Comme beaucoup de jeunes de mon âge, j’écoutais Nirvana, Jimmy Hendrix, Led Zeppelin… Alors forcément cela a dû avoir une influence sur mon style musical d’aujourd’hui. Mais je ne m’en rends pas spécialement compte. 

Il y a aussi des artistes comme « M » que j’ai vu en concert lorsque j’étais plus jeune. Ça, ça m’a inspiré ! Surtout en ce moment, j’écoute et je regarde beaucoup de live assez anciens parce que je suis en train de préparer un futur live. C’est d’ailleurs principalement pour cela que j’ai écris « Relax le Plexus ».

Comment décrirais-tu ce morceau ?

Pour moi, c’est un appel à la détente, surtout en cette période de grève. D’ailleurs, le titre est assez explicite sur mon intention avec ce son. À la base, j’avais écris ces paroles dans un coin, pour moi. Pour me détendre dans les transports notamment. Puis, l’actualité et mon envie de faire un nouveau morceau ont donné ces 3 minutes 30 de détente. Je vois ce morceau comme une invitation à la détente et au partage parce que c’est ce que j’ai envie de faire avec les gens en faisant de la musique. C’est la raison pour laquelle il sera dans mon prochain live. D’abord à Bordeaux le 19 février, puis à Paris à la Cigale le 25 février.

À lire aussi : 5 femmes inspirantes en 2020 !

Y a t-il des personnes qui t’ont aidées à écrire cette chanson ?

Oui, pour les paroles mon père m’aide souvent. Pour la formulation, simplifier… Enfin pour y voir plus clair dans mes idées. Quand j’écris, je vais souvent chez mes parents près de Niort. Ça m’aide à me concentrer et j’ai la chance de pouvoir y trouver le soutien de mon père. C’est son métier après tout. En revanche, pour la musique et les arrangements je fais tout seul.

Prévois-tu de faire un clip tout aussi original – voire loufoque – que les autres ?

Je ne sais pas encore. Il y a moyen de faire un truc assez drôle je pense. Mais je n’ai pas envie de faire un clip en ce moment. J’ai besoin de me concentrer sur autre chose. Je suis plus branché sur le nouveau live. Je travaille beaucoup avec mon batteur pour mettre au point quelques petit trucs. Toutefois, je pense que si j’ai une idée folle on en fera un ! Peut-être après la tournée de live.

Sinon, comment te sens-tu à quelques jours de la sortie de « Relax le Plexus » ?

Je sais pas trop quoi penser de mon morceau. Je mets ça un peu de côté, parce que c’est difficile d’être sur de soi. Mis à part mes proches et mes amis, personne n’a pu écouter le morceau et j’ai donc eu très peu de retours. Alors j’attends la sortie officielle le 31 janvier avant d’y repenser.

Related posts
À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

À la uneInternationalMusique

Qui est Nemo, le gagnant 2024 de l’Eurovision ?

ActualitéMusique

Quelles chansons présentées à l’Eurovision sont devenues des tubes ?

MédiasMusique

C'était en 1984 ... Dorothée sort le 45 tours "Qu'il est bête"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux