CultureMusique

Kesha de retour sur la scène musicale

Après beaucoup de hits à succès (Tik Tok, Die Young, Timber), Kesha avait disparu de la scène musicale pendant un moment. Elle a fait son retour tant attendu hier avec le clip “Praying”, et où elle nous livre une part de son histoire.

 

Vous vous souvenez sûrement de Tik Tok, le single qui a fait dansé tout le monde en 2010. A l’époque, Ke$ha était la chanteuse provocante, un peu folle, qui a débarqué de nulle part mais qui a réussi à s’imposer rapidement dans l’univers de la pop.

Hier, elle est a fait son retour sur la scène musicale, après 5 ans d’absence. Et le moins qu’on puisse dire c’est que son style a bien changé. Fini les paroles un peu génériques et niaises, fini aussi le $ à la place du S. Elle est de retour pour nous raconter son histoire et son nouveau clip “Praying” est clairement inspiré de sa vie personnelle, qui n’est pas toute rose.

 

Procès contre Dr. Luke

En octobre 2014, Kesha a porté plainte contre son producteur et manager Dr. Luke, qu’elle accusait d’harcèlement et d’agression sexuel. Celui-ci a porté plainte en retour et l’a accusée d’extorsion. La chanteuse est désespérée et perd espoir. Elle n’est alors plus autorisée de sortir de nouvelles musiques sauf si elle collabore avec l’homme qui l’aurait agressée sexuellement. Les documents de la cour révèlent : “Kesha est dans une impasse… Sans musique à produire, elle ne peut pas partir en tournée. Hors de la radio et de la scène, et éloignée des projecteurs, elle ne peut pas avoir l’attention des médias. Sa “marque” a dépréciée et, sauf si le tribunal la délivre de cette injonction, elle souffrira d’un préjudice irréparable, ce qui fera chuter sa carrière à un point de non retour”.

 

Ses fans ne l’ont néanmoins pas abandonnée et le mouvement #freedomforkesha s’est formé.

Sa carrière était ensuite dans les mains du juge et devait rester en pause en attendant la décision. L’affaire durera 2 ans, jusqu’à Avril 2016. Malheureusement, elle est déboutée de sa demande.

 

“Praying”

Mais cela n’a pas stoppée Kesha et Sony lui a promis qu’il l’autoriserait à enregistrer des nouvelles chansons sans Dr. Luke. Apparemment, ils auraient tenu leur promesse. Hier, elle a donc sorti son premier single depuis 2013.

 

Et le moins qu’on puisse dire c’est que le titre semble très personnel et proche de l’histoire de la chanteuse. Dans une lettre, elle explique : “j’ai utilisé mes sentiments de désespoir et de dépression sévère. J’ai surmonté des obstacles et j’ai trouvé de la force en moi même quand elle me semblait hors de portée. (…) Cette chanson parle de la façon dont on peut en venir à ressentir de l’empathie pour quelqu’un d’autre, même quand ils nous ont fait du mal ou nous font peur. C’est une chanson pour apprendre à être fier de la personne qu’on est, même dans nos moments les plus difficiles quand on se sent seuls. C’est aussi pour espérer que tout le monde, même quelqu’un qui nous a fait du mal, peut guérir.”

La chanson est pleine d’espoir, comme si la chanter pouvait la guérir de tout ce qu’elle a enduré pour enfin tourner la page.

On vous laisse découvrir le clip pour vous même en cliquant ici. La chanteuse a également annoncé la sortie de son prochain album “Rainbow”, qui devrait sortir le 11 août.

Related posts
À la uneCulturePop & Geek

Le Comic Con 2021 de San Diego est annulé

À la uneFranceMusique

Serge Gainsbourg en 10 chansons

À la uneArtCultureÉtudiant

L’Art digital : rencontre avec l’artiste Cherubini

À la uneCultureFrance

Charlotte Gainsbourg veut ouvrir au public la maison de son père

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux