À la uneActualitéEconomieFranceSociétésociété

L’Allocation de Rentrée Scolaire revalorisée de 1% en 2018

Le versement de l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) débute ce jeudi 16 août. Sont concernées les familles dont les revenus annuels ne dépassent pas un plafond fixe.

L’Allocation de Rentrée Scolaire, qu’est-ce que c’est ?

L’ARS (Allocation de Rentrée Scolaire) est une aide économique apportée par l’Etat aux parents aux revenus modestes, afin de financer la scolarisation de leur(s) enfant(s). Elle s’adresse aux familles d’un ou plusieurs enfants – de 6 à 18 ans – écolier(s), étudiant(s) ou en apprentissage. Pour en bénéficier, il est nécessaire de résider sur le sol français. Aucune condition de nationalité n’est imposée. Cependant, les familles demandeuses doivent remplir certains critères.

1. Seuls sont concernés les ménages dont les revenus annuels ne dépassent pas un plafond fixe. Pour une demande en 2018, il faudra renseigner les revenus de 2016.

SERVICE PUBLIC/INFOGRAPHIE LE FIGARO

2. L’enfant à charge doit être né entre le 16 septembre 2000 et le 31 décembre 2012. L’allocation s’adresse aux familles d’un ou plusieurs enfants, âgés de 6 à 18 ans.

Bien que les dépenses ne soient pas contrôlées, ces allocations permettent généralement d’acheter les fournitures scolaires nécessaires à la rentrée prochaine. En tout, c’est un budget de 2,013 milliards d’euros dépensé par l’Etat. 2,8 millions de familles devraient en bénéficier en 2018.

Combien allez-vous toucher ?

Cette année, l’ARS est revalorisé de 1% par rapport à l’année précédente. Le montant du versement dépend de l’âge de votre – ou de vos – enfant(s) à charge.

  • 367,73 € si l’enfant est âgé de 6 à 10 ans.
  • 388,02 € pour des élèves de 11 à 14 ans.
  • 401,47 € sont versés aux enfants de 15 ans à 18 ans.

Les démarches à suivre pour en bénéficier

Si vous bénéficiez déjà de l’ARS et y avez toujours droit en 2018, l’allocation sera automatiquement versée – au plus tard le 31 décembre 2018 – pour vos enfants âgés de 6 à 15 ans. Pour ceux qui entrent en CP cette année – et auront 6 ans en 2019 – il faudra récupérer un certificat de scolarité à transmettre à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Enfin, pour les adolescents de 16 à 18 ans, il faut déclarer à la mi-juillet la scolarisation effective de l’enfant concerné pour la rentrée 2018.

Pour les familles ne bénéficiant pas encore d’allocations, il faudra télécharger le formulaire en ligne de la CAF et le renvoyer, dûment rempli.

A lire aussi : Selon Macron, les aides sociales coûteraient un « pognon dingue »

A Propos de l'auteur

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Continuez votre lecture
InternationalsociétéSociété

Une méthode naturelle pour remplacer les pesticides

À la uneFrancePolitiqueSociété

L'abstention des jeunes inquiète à l'approche des élections européennes

À la uneActualitéCultureMusiqueSortiesSpectacles

Les Carmina Burana à Rennes

À la uneActualitéFrance

Après le décès brutal de l'ex miss Morgane Rolland, son compagnon bouleversé lui rend hommage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux