À la uneActualitéFootSport

La Côte-d'Ivoire tombe de haut !

Coup de théâtre hier à Fortaleza, la Côte-d’Ivoire s’incline dans les dernières minutes contre la Grèce (2-1) et est éliminée du premier tour de ce mondial. Quant aux Grecs, ils se qualifient pour les huitièmes de finale et joueront contre le Costa Rica.

Il suffisait d’un match nul pour espérer voir pour la 1ère fois la Côte-d’Ivoire en 1/8ème après 3 participations en Coupe du Monde. Et encore une fois, les éléphants finissent 3ème de leur poule, mais le scénario est cruel. A la 91ème minute, l’arbitre Carlos Vera accorde un penalty généreux à cause d’une faute de Sio sur Samaras. Ce dernier se présente face au portier Ivoirien et marque malgré la tentative de Barry, qui avait plongé du bon côté.

La domination était pour les ivoiriens avec une possession de 54% mais les grecs étaient plus efficaces, notamment avec l’ouverture du score de Samaris juste avant la mi-temps. Suite à une perte de balle de Tioté, Samaras récupère et sert rapidement Samaris qui fixe Barry et le trompe d’une frappe croisée. La perte rapide sur blessure de deux joueurs essentiels (Koné et Karnezis) ne les a pas marqué, elle a fait la différence face à des Ivoiriens attentistes. Néanmoins, la Côte-d’Ivoire a tenté de réagir à plusieurs reprises par l’intermédiaire de Gervinho, très remuant, mais les Grecs ont eu beaucoup d’occasions et ils auraient pu aggraver le score.

A la 61ème minute, Lamouchi décide de faire rentre Bony. Au bout de 15 minutes, il offre l’égalisation à grâce à une superbe passe décisive de Gervinho. Cela n’aura pas suffit, la Côte-d’Ivoire perdra finalement ce match, 2-1.

Le sélectionneur ne cache pas sa déception et indique qu’il ne restera pas avec les Eléphants : “Mon contrat se terminait à la fin de cette Coupe du monde et il n’y aura pas de suite, vous comprenez pourquoi”.
Ce match restera dans les mémoires des Ivoiriens comme un échec et elle devra reconstruire pour revenir au haut niveau.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Bobby Lashley, le futur champion WWE?

ActualitéÉtudiantMédiasPolitique

Communication 2.0 : quand la politique s'en mêle

À la uneActualitéEconomieEnvironnementFranceMédiasPolitiqueSantéSociétésociétéSociété

Convention citoyenne pour le climat : dernière séance pour clôturer l'aventure

À la uneFootSport

Ligue 1 : Jorge Sampaoli, le loco 2.0 de l'OM

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux