À la uneActualitéBasket

La coupe du monde de basket débute ce samedi en Chine, que pouvons-nous attendre de l’équipe de France ?

Après 5 ans sans édition, la coupe du monde basket revient en cette fin d’été du 31 août jusqu’au 15 septembre. L’occasion de faire un tour d’horizon de la compétition ainsi que de faire un zoom sur l’équipe de France “post” Tony Parker qui se devra de faire mieux qu’à l’Euro 2017 et l’élimination en 1/8e de finale face à l’Allemagne.

Une compétition plus ouverte qu’on ne le croit

La Serbie de Jokic, la Grèce de Giannis Antetokounmpo, l’Espagne de Marc Gasol voire la France de Gobert/Fournier, le mondial 2019 s’annonce plus disputé que les dernières années. Suite à la pluie de forfaits des stars américaines, la Team USA se présente en Chine avec une équipe inexpérimentée de compétitions internationales. En effet, oubliez les superstars LeBron James, Steph Curry et autres James Harden et faites place aux jeunes Donovan Mitchell, Jayson Tatum et Jaylen Brown entourés de joueurs venant de signer un nouveau contrat NBA bien juteux : Kemba Walker, Khris Middleton pour ne citer qu’eux. En face d’eux les équipes européennes vont tout donner pour faire tomber l’ogre américain. La nation la mieux armée semble être la Serbie, finaliste des derniers Jeux Olympiques en 2016, et habituée à de grosses performances lors des compétitions internationales. Les Grecs comptant sur le meilleur joueur de la dernière saison NBA, Giannis Antetokounmpo sont attendus au tournant. L’expérience hispanique n’est jamais à prendre à la légère avec des joueurs habitués aux règles des compétitions internationales légèrement différentes des règles en NBA. Malgré tout les Etats-Unis restent favoris au titre mondial et pourront compter sur un banc ultra qualitatif composé de joueurs titulaires confirmés dans les meilleures équipes NBA.

Quel objectif pour la France ?

Il semble que les joueurs français soient déterminés à obtenir une médaille mondiale comme en 2014. Avec un groupe du premier tour plus qu’abordable où les tricolores affronteront l’Allemagne, la République Dominicaine et la Jordanie, la qualification est plus qu’à la portée des Bleus. Evan Fournier et Rudy Gobert qui sortent tous les deux d’une superbe saison NBA porteront sur leurs épaules la réussite française. Nicolas Batum, capitaine de l’équipe et en difficulté en NBA ces derniers temps aura à coeur de prouver que l’on peut toujours compter sur lui. A côté d’eux, des joueurs habitués aux meilleures compétitions européennes les accompagneront. Nando De Colo double vainqueur de l’Euroleague, Vincent Poirier qui vient de signer en NBA aux Boston Celtics auront un rôle important à jouer. Si tout se passe bien la France devrait retrouver dans leur poule du second tour les Australiens qui viennent tout juste de faire tomber les Américains en match de préparation et la Lituanie, grand pays de basket toujours difficile à jouer. A moins que le Canada réussisse à obtenir un ticket pour le second tour malgré les absences du très prometteur R.J Barrett ou d’Andrew Wiggins.

Quelques jeunes joueurs à suivre dans les autres nations

Au milieu de toutes ces équipes connues du basket d’autres viennent pointer le bout de leur nez avec des joueurs prometteurs au sein de leur effectif. Les Nigérians auront le meneur des Minnesota Timberwolves, Josh Okogie qui aura 21 ans durant le mondial. Avec un premier tour sans énorme nation, le Nigéria aura son mot à dire pour atteindre le second tour. Rui Hachimura qui vient d’être drafté par les Washington Wizards semble déjà être le meilleur joueur nippon de tous les temps. Auteur en préparation d’un match à 35 points face à la Nouvelle-Zélande, il aura tout de même fort à faire pour sortir du premier tour avec le Japon dans un groupe qui contient les USA, la République Tchèque et la Turquie. Les Turcs joueront avec Cedi Osman, 24 ans qui a l’occasion de faire grimper sa côte après une saison correcte dans le marasme des Cleveland Cavaliers.

Rui Hachimura lors de sa préparation pour le mondial avec le Japon

Ce mondial est donc l’occasion de découvrir comment des stars qui ne l’étaient pas hier, vont se comporter en sélection nationale. Nous allons constater si l’équipe de France a digéré l’échec de l’Euro 2017 et également si “l’équipe C” des Etats-Unis est tout de même la meilleure au monde. Premiers éléments de réponses ce samedi, et dimanche pour les Bleus.

sources des images : Twitter @FRABasketball / @FIBAWC

Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

Féminicides : la Loi Pradié soutenue par l'assemblée (Interview)

À la uneActualitéInsolite

Des milliers de poissons pénis échoués en Californie !

ActualitéFranceMusique

David Shaw and The Beat : "Qui m'aime, me suive !"

Actualité

Saga Love, le comédien qui fait du bien

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux