À la uneActualitéFootSport

La France file en quart de finale

Hier à 21h, se jouait le 8e de finale de la coupe du monde opposant l’équipe de France et le Brésil au stade Océane du Havre.

Les françaises débutent plutôt bien leur match en imposant leur rythme aux brésiliennes. Elles sont d’ailleurs récompensées à la 22e minute de jeu quand Valérie Gauvin ouvre le score sur un centre de Diany. Mais à la suite d’un contact avec la gardienne de la Seleção, le but est refusé par l’arbitre après l’utilisation de la VAR. S’ensuit une vingtaine de minutes plutôt calme, et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge à la suite d’une première mi-temps, assez terne.

Après la pause, les Bleues font tout ce qu’elles peuvent pour ouvrir le score et elles y parviennent par l’intermédiaire de Valérie Gauvin (encore elle). Le travail de Kadidiatou Diany sur le but est remarquable et elle n’a plus qu’à trouver la montpelliéraine seule au centre, afin de permettre à la France de mener 1-0.

Mais la joie n’aura duré que quelques minutes puisqu’à la 63e, à la suite d’un débordement de Debinha, c’est Thaisa qui crucifie la gardienne française Sarah Bouhaddi. Le but est dans un premier temps annulé mais après vérification de la VAR, aucun hors-jeu à signaler et le but est donc logiquement accepté. Le Brésil recolle au score, 1-1.

Le match redescend au niveau de l’intensité et on ressent que la fatigue est présente au sein des deux formations. Les brésiliennes se montrent un peu plus entreprenantes que les Bleues mais en vain et le match part alors en prolongation. Corinne Diacre effectue ses changements et cela payent puisque les françaises montrent à nouveau de l’envie et reprennent le contrôle du match.

La Délivrance

Toujours égalité à la suite de la première prolongation mais après la mi-temps, les françaises obtiennent un coup franc intéressant. C’est Amel Majri qui s’en chargent et qui dépose une merveille de ballon au 6m50, et la capitaine Amandine Henry se jette pour reprendre le cuir et l’envoyer dans les filets brésiliens. La France mène 2-1 après 107 minutes de jeu.


Ce but nous a fait penser au but de Thierry Henry en 2006, également face au Brésil en quart de finale.

Les joueuses de Corinne Diacre vont gérer la fin de match, poussées par un public en fusion et elles vont se qualifier au terme d’une rencontre irrespirable. Le Brésil et donc Marta sont poussées vers la sortie et la meilleure buteuse de l’histoire des Coupes du monde, ne remportera certainement jamais ce trophée.

Les Bleues savourent cette victoire comme il se doit, mais elles vont porter un œil très attentif au match de ce soir (18h) opposant l’Espagne et les Etats-Unis, qui déterminera leurs futures adversaires en quart.

A lire également:

About author

Journaliste actualité générale
Related posts
À la uneCulture

Le 17 juillet en trois dates

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Le vote du traité qui enflamme le monde agricole reporté.

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Aucune nouvelle de Fariba Adelkhah, chercheuse française arrêtée en Iran

Actualité

La Juve absente de FIFA 2020 ; Megan Rapinoe sur la couverture ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux