À la uneActualitéFranceSociété

La mortalité routière : un record historique

Les 80km/h ne sont pas au goût de tout le monde, mais grâce à cette baisse de la vitesse, la mortalité routière n’a jamais été aussi faible.

Les critiques face à cette mesure continuent encore de pleuvoir et de la faire la une des journaux. Aujourd’hui Édouard Philippe à dévoiler le bilan de 2018 de la sécurité routière.

« Il n’y a jamais eu aussi peu de morts » déclare le Premier Ministre

Il y a eu 116 vies épargnées sur les routes depuis le 1er juillet, un résultat exceptionnel grâce à l’abaissement de la vitesse sur le réseau routier à 80km/h. Avec un total de 3259 morts sur la route c’est un record.

Une visite obligatoire et symbolique

Ce matin, le Premier Ministre s’est rendu au centre de réadaptation de Coubert, en Seine-et-Marne où il a rencontré des polytraumatisés de la route. C’est en ces lieux qu’Édouard Philippe a annoncé ce record historique en ajoutant également que « le nombre de blessés hospitalisés pendant moins de 24 heures a baissé de 25%. »

Les résultats n’apaisent pas la colère

Mais cette diminution ne fait pas baisser la pression sur laquelle Édouard Philippe se trouve depuis cette décision. D’une partie de l’exécutif et de l’autre du Grand débat national où la réforme est jugée « contreproductive ». L’opposition s’en donne quant à elle à cœur joie.

Pour le Premier Ministre, il serait inconcevable de revenir sur cette décision vu les résultats de cette année. « L’objectif du gouvernement est que la colère soit apaisée. Il est juste que les Français puissent s’exprimer. Il faut garder à l’esprit que l’ambition est de faire baisser le nombre de vies perdues », a déclaré Édouard Philippe.

60 % des radars vandalisés

Avec le mouvement des Gilets Jaunes qui perdurent depuis douze semaines, plus de la moitié des radars ont été partiellement voire totalement détruits. Un fait qui inquiète le gouvernement concernant la sécurité routière. « Il a été observé une réaugmentation de la vitesse moyenne. Avec la vitesse, le nombre de victimes peut augmenter. Il faut continuer à se battre pour que l’effort ne se relâche pas“, a d’ailleurs indiqué Édouard Philippe lors de son intervention au centre de réadaptation de Coubert.

Related posts
FemmesSantéSociété

Un mois pour lutter contre le cancer du sein

À la uneActualitéFaits DiversSociété

L'homme arrêté à Glasgow n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès

À la uneBrèvesSéries Tv

High School Musical: The Musical: The Series : lancement en grandes pompes pour la série

À la uneSéries Tv

Dupont de Ligonnès arrêté : la réalité a dépassé les fictions

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux