Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

ActualitéRégionsSociété

La qualité de l’air s’améliore dans la région Auverge-Rhône-Alpes

Malgré des températures supérieures à la moyenne et une pluviométrie faible la qualité de l’air s’améliore dans la région. D’après le bilan économique 2017, publié par l’Insee le 31 mai dernier, le taux de polluants dans l’air diminue depuis plusieurs années.

En 2017, on comptait 27 jours de forte pollution dans la région, un chiffre inférieur aux 35 par an autorisés par la Commission européenne. D’après le rapport, les dispositifs d’information ou d’alerte n’ont été activés que pendant 38 jours seulement, soit un chiffre également inférieur de 40% à la moyenne des cinq dernières années. Ceci est dû en grande partie aux bonnes conditions météorologiques qui ont permis de réduire l’utilisation des systèmes de chauffage. Or, le secteur résidentiel est responsable à 47% des émissions de particules fines (chauffage à bois).

Le secteur résidentiel, principal émetteur de particules fines
Particules PM10 Oxydes d’azote NOx
Agriculture 20 20
Industrie, énergie, déchets 15 17
Résidentiel 47 7
Tertiaire 1 2
Transport 17 54
Total 100 100

 

A Lyon, la carte visuelle de la qualité de l’air en temps réel (aqicn) confirme les données de l’Insee et affiche des taux de pollutions «satisfaisant(s)» compris entre 8 et 38 sur une échelle de 0 à 300 pour ce début de l’été. Au dessus de 50, la qualité de l’air est jugée modérée et acceptable, mais certains composants de l’air sont nocifs pour la santé. Si Grenoble ne figure plus parmi les villes les plus polluées de France, l’air du chef-lieu isérois présente encore un taux trop élevé de particules polluantes (le plus élevé de la région).

Il s’agit toutefois d’un bilan en demi-teinte. Les concentrations de dioxyde d’azote (NO, continuent de dépasser les réglementations selon le rapport de l’Insee. Les transports (diesel essentiellement) sont la principale source d’émission du polluant.

Cet article pourrait aussi vous intéresser: “Paris: la pollution de l’air entraine une réduction de vie de deux ans”

A l’échelle nationale, les données sont également positives en ce début juin. Hormis Paris, Grenoble, Nîmes, Montpellier, Cannes et quelques autres villes du sud de la France, toutes la France affiche une qualité de l’air «satisfaisante». Si les taux peuvent varier au jour le jour, notamment en raison des départs en vacances, l’aqicn donne des prévisions plutôt encourageantes avec une qualité de l’air variant entre «satisfaisante» et «modérée» pour la région lyonnaise.

Pour vous informer en temps réel sur la qualité de l’air près de chez vous, rendez-vous sur : http://aqicn.org/map/lyon/fr/ ou sur https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/indice/atmo

Related posts
ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

ActualitéPop & GeekSéries Tv

Avant She-Hulk, il y avait ... L'incroyable Hulk (1977-1982)

ActualitéInternational

Sur quels types d'affaires le FBI peut-il enquêter ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux