À la uneActualitéFrance

L’académie de Marion Maréchal ouvrira ses portes à Lyon dès la rentrée

En février dernier, l’ancienne députée du Front National Marion Maréchal, annonçait son projet de créer un institut de sciences politiques. Ce qui est désormais chose faite avec la présentation du site de son « académie » la semaine dernière. Une école qui se veut « libre et indépendante » de tous partis.  Ses proches ont d’ailleurs affirmé que cette reconversion dans l’éducation ne laissait absolument pas présager son retour en politique. Cependant, bien que cette formation nie être au service d’un parti, son intention est très claire, former des cadres et des dirigeants de droite.  Et si la nièce de Marine Lepen a choisi Lyon comme nouveau fief, ce n’est pas par hasard.

Une « académie » de sciences politiques avec un projet de formation qui reste flou

Destiné à former les nouveaux dirigeants de la droite française, cet institut prévoit également de former des cadres. Ainsi cette formation ne se limiterait pas à la politique, mais se tournerait également vers le monde entrepreneurial. Quels enseignants vont alors être choisis pour dispenser ces cours? Des élus du FN ayant confirmé l’ouverture prochaine de l’école affirment qu’ « une équipe pédagogique est en train d’être constituée ». On sait cependant que plusieurs figures intellectuelles de la droite ont refusé de participer à ce projet, jugé trop connoté.  Le nom même de Lepen finira d’en repousser plus d’un selon un article du « Point ».  Ce qui est sûr, c’est que l’école se veut aux antipodes de Science Po. Elle ambitionne également de devenir « le terreau dans lequel tous les courants de la droite pourraient se retrouver et s’épanouir ».

Des questionnements quant à la valeur des diplômes délivrés

Quant à la valeur des diplômes délivrés, là encore rien n’est sûr. Des proches de Marion Maréchal ont confirmé que l’académie avait obtenu des autorisations afin de délivrer des diplômes et de recruter les futurs étudiants sur dossier. Cependant, l’académie estime qu’il faudra attendre trois ans avant que le diplôme décerné soit officialisé. Le temps pour la direction de la future institution de nouer des accords avec d’autres établissements. On peut penser notamment à l’IFP, l’Institut Français de Politique, proche de la droite. Cependant rien n’a été dit sur une possible reconnaissance de ce diplôme par l’État.

A lire aussi: Marion Maréchal-Lepen annonce son projet d’ « académie »

Lyon comme nouveau centre d’action de la jeune retraitée politique

Lyon est une ville vue comme le cœur des mouvements intellectuels d’extrême droite. Cette ville rassemble en effet de nombreux groupes extrémistes tels que  l’Action Française, Générations Identitaires ou le Parti National Français. L’école commence déjà son installation dans des locaux de près de 400 mètres carrés. Elle se situera à proximité du siège de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le quartier de la Confluence. Le lieu de travail de Laurent Wauquiez abrite déjà plusieurs proches de Marion Maréchal, qui semblent la soutenir dans ce nouveau projet. On compte parmi eux Thibaut Monnier, conseiller régional qui est à l’origine du projet de l’académie auquel Marion Maréchal s’est greffée, mais aussi Christophe Boudot, le président du groupe FN régional.

L’inauguration de cet institut aura lieu courant juin, précédée d’une conférence de presse et d’une communication officielle afin d’attirer les candidats. Ce projet de communication devrait permettre d’en apprendre un peu plus sur ce projet ambitieux, l’académie prévoyant d’accueillir ses premiers étudiants dès la rentrée 2018.

Related posts
À la uneFranceInternational

“Sophie Adenot dans l'espace” : quelles études pour devenir astronaute ?

À la uneCinémaCulture

Qui est Sean Baker, le réalisateur qui a eu la Palme d’or à Cannes ?

À la uneSéries Tv

Demain nous appartient : quand Luce Mouchel prouve en une scène qu'on peut faire de grandes choses dans du soap

À la uneMédiasSéries Tv

Mask Singer : qui se cache derrière "Ladybug" de Miraculous ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux