À la uneCulture

Le 16 juillet en trois dates

Le 16 juillet est particulièrement riche du point de vue de l’histoire. Retour sur trois épisodes majeurs qui se sont déroulés à cette date.

16 juillet 622

Mahomet naît à la fin du Vème siècle d’une famille de marchands arabes à la Mecque. Rapidement il perd ses deux parents et est élevé en grande partie par son oncle Abu Talib. Devenu adulte, Mahomet se marie à plusieurs reprises mais n’en tira pas un grand bonheur. Vers l’âge de quarante ans, il ressent les premières manifestations de la Révélation. Il devient progressivement convaincu d’avoir été choisi comme messager de Dieu. C’est de ces premières visions, suivies par la suite de d’autres, que voit le jour les prémices d’une nouvelle religion : l’Islam. Abu Bakr, un riche marchand, serait le premier homme converti par le Prophète, suivis de quelques dizaines d’autres en 613 et 619.


Le prophète de l’islam Mahomet, illustration d’un manuscrit ottoman du 17e siècle
@BNF

Menaçant les cultes païens et polythéistes, Mahomet et ses fidèles ne se trouvent plus vraiment en odeur de sainteté à La Mecque. Le prophète conclut alors une alliance avec les deux grandes tribus de Médine qui acceptent de l’accueillir. Dans la foulée, il quitte La Mecque pour rejoindre Médine. Ce départ a lieu le 16 juillet 622 dans le plus grand secret. Cet exil forcé, l’Hégire, constitue l’une des parties de la vie de Mahomet les plus marquantes. Il deviendra à Médine le chef du premier état musulman de l’histoire mais aussi un chef de guerre reconnu et craint. Il écrira également le Coran, transcription des volontés divines.

16 juillet 1918

A la fin de l’année 1917, la Russie Tsariste sombre dans la guerre civile. Les Bolcheviques, guidés par Lénine, renversent le pouvoir à Petrograd (St Pétersbourg). Le Tsar Nicolas II abdique. Lénine lance un vaste programme de réformes tout en concluant la paix avec l’Allemagne (Traité de Best-Litovsk). Il met en place sa dictature, étouffant la presse et créant une Police politique. Il efface l’ensemble des prêts conclus auprès de l’étranger. Toutefois, les partisans du Tsar restent nombreux et déterminés. Face à la menace, les décideurs communistes décident de faire exécuter l’ensemble de la famille royale (les Romanov), jusque là gardés prisonniers à Iekaterinbourg. Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, le Tsar Nicolas II, la Tsarine Alexandra Feodorovna et leurs cinq enfants périssent de la main des “rouges”. Cela marque le point final de presque quatre siècles de Tsarisme en Russie.

La famille Romanov
@Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images

16 juillet 1942

Après la reddition de 1940, le pouvoir français de Vichy se rapproche rapidement, et bien plus que nécessaire, de l’Allemagne nazie. A Montoire, le 24 octobre 1940, Pétain scelle le début de la collaboration avec les nazis. Il accepte de participer à la traque des juifs, des résistants et autres ennemis désignés de l’Allemagne. Cette politique connaît son point culminant, autant que son épisode le plus tragique, dès l’aube du 16 juillet 1942. Ainsi à Paris, 7000 policiers et gendarmes sont mobilisés. En moins de 24 heures, pas moins de 13 152 personnes juives sont appréhendées. Parmi elles, environ 4000 enfants de moins de 16 ans. Quelques actes de solidarité parmi la population permettent de ne pas avoir un bilan encore plus lourd.

Le Vélodrome d’Hiver, en juillet 1942
@DR

Les quelques personnes seules sont envoyées directement vers Drancy, d’où elles seront déportées. Les familles avec enfants sont, quant à elles, entassées au Vélodrome d’hiver (XVe arrondissement de Paris) dans des conditions inhumaines et sordides. Par la suite, elles seront envoyées vers Auschwitz-Birkenau, dont une extrême minorité reviendra… La “rafle du Vel d’Hiv” marque un tournant dans la politique collaborationniste de la France mais crée aussi une fracture importante dans la population française. Cette rafle constitue des “heures noires souillent à jamais notre histoire” (J. Chirac) dont il est important de nourrir le souvenir.

Related posts
À la uneSéries Tv

La Flamme : mais d'où vient la "Jean Guile" ?

À la uneActualitéFrance

Coronavirus : les scénarios envisagés par le gouvernement

À la uneBrèvesSéries Tv

Sauvé par le gong : le revival arrive le 25 novembre

À la uneActualitéInternationalPolitique

Amy Coney Barrett : le nouvel atout de Trump à la Cour Suprême

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux
Worth reading...
Rugby à 7 : Le repêchage pour les Bleu(e)s