À la uneCultureNon classé

Le 20 juin : une journée historique !

Dans l’Histoire de France, les journées du 20 juin ont souvent été synonyme de phénomènes historiques. Mouvements révolutionnaires, guerres, événements politiques, scandales… Le 20 juin est un témoin de l’Histoire. Nous aurions pu vous parler de la défaite de Attila en Gaule en 450, du début du règne de Victoria du Royaume-Uni en 1837, de la réunification de Berlin en 1991… mais nous allons vous raconter trois « 20 juin » de la fin du XVIIIe siècle.

 

20 juin 1789 : Serment du jeu de Paume.

Le 24 janvier 1789, Louis XVI convoque les Etats-Généraux dans le but de résoudre la crise financière qui traverse la France. Les 1200 députés divisés en trois catégories (clergé, noblesse et tiers-état), sont conviés pour se déplacer à Versailles. Et c’est le 5 mai 1789 que s’ouvre l’assemblée. Le peuple et ses députés espèrent des réformes. Déçus par les discours et excédés par le fait de devoir siéger par ordre, les députés du tiers-états décident le 17 juin, de se constituer en Assemblée Nationale, conjointement avec quelques députés des deux autres ordres. Trois jours plus tard, le roi, inquiet, fait fermer la salle des Menus-Plaisirs de Versailles et les députés se réfugièrent alors dans une salle où l’on jouait au jeu de paume. Les députés se jurent alors de ne pas se séparer jusqu’à former une Constitution pour le royaume. Le 20 juin 1789 représente donc un jour fondamental dans la construction de la démocratie française.

« Nous jurons de ne jamais nous séparer et de nous réunir partout où les circonstances l’exigeraient, jusqu’à ce que la Constitution du royaume fût établie et affermie par des fondements solides. » – Les députés de l’Assemblée Nationale.

 

Jean Louis David.

 

20 juin 1791 : fuite de Louis XVI.

Deux ans plus tard, les choses ont bien changé. La famille royale vit sous surveillance au palais des Tuileries. Avec des jours de préparation, Louis XVI et ses alliés créent un plan pour pouvoir sortir de Paris et rejoindre Montmédy, place forte des monarchistes. Tout cela dans le but de constituer une armée pour reprendre Paris et faire une « contre révolution ». Une fois le plan prêt, il ne resta plus qu’à l’exécuter. Et c’est au soir du 20 juin 1791 que le plan se met en action. Deux femmes de chambres, les enfants royaux, la sœur du roi, le roi et la reine gagnent des voitures qui sont prêtes à partir. Avec une heure et demi de retard, ils quittent Paris. Après un voyage agité et ponctué d’arrêt, ils sont repérés à Varennes, dans la nuit du 21 au 22 juin. Puis sont ramenés à Paris le 25 juin 1791. Ils arrivent à 22h au Tuileries, hués par la foule.

Cette tentative de fuite aura de lourdes conséquences. Le roi n’a plus de chance pour aller vers une monarchie constitutionnelle. Il est vu comme un « ennemi de la révolution » et une idée séduit de plus en plus le peuple : la République.

 

Jean Louis Prieur.

 

20 juin 1792 : le peuple envahit les Tuileries.

Un an après sa tentative de fuite, le roi va vivre un nouveau 20 juin agité. Cette année-là, le jour de la commémoration du Serment du jeu de Paume, les sans-culottes vont envahir Paris. Enragés contre le roi, venant avec plusieurs revendications dont le rétablissement de ministres suspendus, les parisiens marchent sur le Palais des Tuileries. Encadrés par la garde nationale, ils arrivent au palais et l’envahissent. Ils obligent le roi à porter le bonnet phrygien. Et un Parisien va lui proposer de trinquer. Le roi va s’exclamer : « Peuple de Paris, je bois à votre santé et à celle de la nation française ! ». Après avoir humilié le roi, les Parisiens vont quitter le palais.

 

Pierre Bouillon et Jean-Baptiste Vérité.

 

 

Related posts
À la uneMusiquePeople

Qui est Madimmi, cette jeune chanteuse en duo avec Marc Lavoine ?

À la uneSéries Tv

La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé : première bande annonce pour la série de Xavier Dolan

À la uneFemmesSantéSexe

5 choses à savoir sur les règles

À la uneBons PlansSociété

5 stations de ski où aller sans se ruiner

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux