ÉtudiantHigh Tech

Le métavers : l’avenir des études supérieures?

MétaKwark, un métavers éducatif se veut être le futur de l’enseignement digital. Faire des rencontres, apprendre, échanger, être embauché dans un univers virtuel, c’est l’avenir pour Kwark Education et ses partenaires.

MétaKwark : un incroyable univers pour apprendre

Un somptueux monde parallèle dans lequel se dérouleront cours, recrutements, rencontres, conférences et plus encore, ça vous semble futuriste ? Et bien c’est ce que propose Kwark Education qui a créé son propre métavers, MetaKwark, dans lequel vont se mouvoir étudiants et formateurs dès la rentrée 2022. Pas besoin de matériel spécial, le lieu fictif sera accessible avec une adresse url. Une fois votre avatar créé, vous pourrez vous déplacer dans une université en 3D qui comporte plusieurs environnements de rencontres et d’apprentissage.

Le design a été créé par le fondateur d’Oxo Architectes, Manal Rachdi. Uniquement freiné par les limites de l’imagination, il a inventé un monde nouveau : “je voulais créer une université unique au monde, un espace serein et beau. C’est un endroit où l’on se sent libre, qui doit motiver et stimuler les étudiants.” Inspirés par la plasticité cérébrale, les espaces au sein de l’université pourront s’élargir en fonction du nombre d’utilisateurs présents sur l’évènement. Parmi les ambiances proposées : jardins sous-marins, amphithéâtre dans la forêt, salle de réunion futuriste… Les ambiances sonores sont aussi au rendez-vous, avec des chants d’oiseaux ou le bruit de la mer. Tout participe à rendre les cours passionnants et intrigants : les professeurs peuvent modifier leurs avatars durant leurs cours, pour augmenter “leur puissance de transmission” !

Favoriser le bien-être des utilisateurs du MetaKwark

Sur les conseils du concepteur technique de MetaKwark, Clément Merville, l’univers a du rester crédible, et les avatars physiquement proches de leurs utilisateurs pour assurer une présence et une attention optimale. La nouvelle université devait faire rêver mais rester ancrée dans notre monde. Fort de six années de recherches et développement, l’entreprise de création digitale Manzalab a été conquise par le projet, souhaitant apporter ses connaissances dans le monde du jeu vidéo pour l’apprentissage. Les experts français de la VR ne doutent pas que cet espace en ligne sera aussi immersif que certains jeux vidéos, et c’est d’ailleurs leur but. Bien-sûr, les utilisateurs de MetaKwark pourront utiliser un casque de réalité virtuelle, mais les recherches ont montré que les utilisateurs de ces casques ressentaient une forte fatigue après une heure d’utilisation. Le monde virtuel sera donc accessible sur tous les écrans, pour favoriser le bien-être des formateurs et étudiants de demain.

Qu’est-ce qui différencie le projet d’une simple visioconférence ? Un argument écologique déjà : le MetaKwark consomme 10 fois moins de bande passante qu’une visio. De plus, MétaKwark est un espace immersif, ouvert 24 heures sur 24.

De nombreux projets dans le MetaKwark

Plusieurs entreprises et écoles ont été conquises et inspirées par le projet. Chacune y voit une opportunité pour grandir. C’est par exemple le cas de l’école de commerce ESC Pau, qui voit dans le MetaKwark l’occasion de donner une dimension internationale à l’école : “Nos étudiants vont pouvoir choisir le meilleur des cours de nos partenaires. Dans le futur, on pourra suivre un cours de management d’un prof d’Harvard, puis un cours d’informatique du MIT !” (Florent Deisting, directeur du développement ESC Pau). Pour Antoine Grassiot, directeur du développement de l’enseigne Chaussea, ce métavers sera l’occasion de recruter ses apprentis, et à terme de créer un CFA dans le métavers “dans les codes de nos jeunes”. Des universités partenaires ont été conquises par le projet, bien qu’aillant du mal à se projeter. C’est le cas de Michael Matlosz, président d’Unit (Université Numérique Ingénierie et Technologie) : “nous allons avoir une première réunion dans le MétaKwark jeudi, pour un projet génial dont on ne connaît pas encore le résultat ni l’utilité !”

La première école 100% dans le métavers

C’est sûrement le projet le plus révolutionnaire pour l’enseignement supérieur : le lancement de la Kwark Academy : la première école dont les cours seront dispensés entièrement et uniquement dans le MétaKwark. Elle formera dès la rentrée prochaine au business et à la technologie, et promet une nouvelle expérience étudiante. Rony Germon, son CEO affirme : “nous voulons former au métavers, dans le métavers”. L’accent est toutefois mis sur l’alternance, les étudiant seront donc uniquement présents dans la réalité virtuelle les vendredis.

Une phase de tests et d’amélioration est en cours jusqu’à la rentrée, puis le MétaKwark sera prêt à accueillir de nouveaux partenaires et utilisateurs dès septembre.

A lire aussi : Le métavers est-il réellement le futur d’Internet ?

About author

Journaliste
Related posts
High Tech

Les développeurs qui ont la côte sur d’excellents casinos en ligne

À la uneHigh Tech

Twitch : le record d’audience pour un direct est battu

High Tech

Le potentiomètre : voici ce à quoi vous devez vous attendre

High Tech

3 étapes pour créer un logo en ligne

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux