À la uneActualitéFrancePolitique

Aujourd’hui, qu’en est-il de la mobilisation des étudiants ?

Blocage d’universités, étudiants en colère … la situation chez les étudiants est tendue depuis quelques semaines, suite à des mesures que le gouvernement souhaite mettre en place. Le point sur la mobilisation actuelle des étudiants.

Les étudiants toujours mobilisés et en colère

A Marseille, les étudiants sont allés aider les cheminots pour leur action à la gare Saint Charles. Aujourd’hui, ces derniers ont manifestés dès 4h du matin. Un caténaire a même été rompu, paralysant le trafic ferroviaire pendant plusieurs heures.

Les étudiants ont, après, bloqué la faculté de droit et de sciences politiques sur la Canebière vers 7h. « Nous bloquons 24h/24 et 7j/7 le site de Saint-Charles depuis 40 jours. On a appris qu’ils délocalisaient les examens sur le site de la Canebière donc on est venus installer des poubelles et faire une chaîne humaine pour bloquer ce site » s’exprime Sylvain Truc, membre de ce comité de mobilisation. Ils seraient près d’une centaine à bloquer ce site de l’université. Plusieurs étudiants ont essayé de se rendre sur les lieux pour passer leurs examens, mais ces derniers, même après une discussion avec les bloqueurs, n’ont pas pu rentrer et ont même été chahutés.

Vers 8h45, les CRS sont intervenus. Ils auraient, d’après Sylvain “arraché les bloqueurs un à un en les tirants par les vêtements ou par la nuque” et “gazé à bout portant” les bloqueurs. Enfin, aux alentours de 11h  les étudiants ont levé le blocage et se sont rassemblés en assemblée générale pour « faire le bilan de ce matin, continuer d’organiser la convergence des luttes et décider de notre réponse aux violences de ce matin », explique Sylvain Truc. L’université a annoncé l’annulation de tous les examens prévus ce lundi.

Justice Picketing GIF - Find & Share on GIPHY

D’autres examens bloqués

A Arcueil dans le Val de Marne (94), un blocus des examens s’est aussi produit il y a deux jours. Les examens de l’Université de Nanterre ont été délocalisés, et les étudiants contre la réforme de l’université ont bloqué l’accès aux examens. Ils étaient une centaine d’étudiants frondeurs, soutenus par les postiers ainsi que le député de la France insoumise, Eric Coquerel, député de la première circonscription de Seine Saint-Denis. Par conséquent, vendredi et samedi dernier, les examens ont été annulés. Toutefois, dans un communiqué, l’Université de Nanterre a assuré que les étudiants pourront passer leurs examens sous peu de temps.

Related posts
À la uneFootSport

Kevin Volland, un attaquant polyvalent et efficace

ActualitéHommesSport

Handball : France-Autriche, un contrat parfaitement rempli pour les Bleus

À la uneFranceSport

Handball: Sursaut des Bleus qui commencent par une victoire

À la uneInternationalSociété

Des tensions éclatent à Bruxelles après la mort d'Ibrahima

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux