À la uneActualitéÉtudiantFrance

Le retour de l’informatique au lycée dès septembre

Le Ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer va instaurer un concours d’informatique en 2020 pour pouvoir enseigner cette discipline au sein des lycées.

Une première depuis maintenant 30 ans, Jean-Michel Blanquer souhaite faire revenir l’informatique au lycée. Cette discipline qui est depuis trop longtemps considérée comme une matière secondaire voire accessoire. En 2012 seulement 10 % des lycées proposés des cours « d’informatique et science du numérique. » Un taux qui reste faible pour une ère qui devient de plus en plus numérique.

« Nous recruterons plusieurs dizaines d’enseignants » a déclaré le Ministre.

Une réforme mise en place dès la rentrée

Dès le mois de septembre les élèves de seconde auront chaque semaine un cours de « science numériques et technologiques ». Ils pourront également choisir une spécialisation « numérique et sciences informatiques ». Cette formation continuera dans les classes supérieures avec quatre heures en première et six heures en terminale. Cette réforme concernera plus de la moitié des lycées français. Cette initiative n’est pas au goût de tout le monde, notamment pour Bruno Devauchelle, docteur en sciences de l’éducation « Pourquoi créer un CAPES alors qu’il aurait suffi d’élargir les compétences et recrutements des enseignements déjà en poste ? »

Plus de 3 000 enseignants seront formés par le biais d’un concours d’informatique pour être en mesure de couvrir les nouveaux besoins des générations futures. Cette nouvelle réforme va permettre la création de 1 500 postes de professeurs d’informatique. Pour l’instant les cours d’informatiques sont assurés par des professeurs de maths et de physiques.

Dans un rapport publié au mois d’octobre dernier le député Bruno Studer (laREM) a indiqué que la capacité à programmer « va devenir une compétence indispensable dans le monde de demain, ainsi que la capacité à comprendre la nature et le fonctionnement des algorithmes. »

Le problème du salaire persiste toujours 

Ce n’est un secret pour personne, les professeurs ne sont pas bien payés. Alors est-ce que ce concours ou CAPES va faire exploser la demande d’emploi pour devenir professeur d’informatique ? Pas sûr, surtout si on compare le salaire dans le secteur privé qui est évalué entre 1 800 à 2 400 euros et celui du secteur public qui ne dépasse rarement les 1 600 euros. Mais il est rare qu’une personne devienne professeur pour l’argent, c’est généralement la passion qui l’emporte.

Related posts
À la uneArtCultureFranceSociétéSorties

Les spots les plus instagrammables de Paris

À la uneActualitéSexe

Le site pornographique Luscious laisse fuiter les données de ses membres

À la uneActualitéFaits DiversFranceSpectacles

Bordeaux : un poney euthanasié après une chute lors d'un spectacle

À la uneActualitéFranceInternationalPolitique

G7 : Le dispositif sécuritaire de Christophe Castaner attendu au tournant

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux