À la uneInternationalSanté

Le sud des États-Unis face à la croissance des cas de Covid-19

Aux États-Unis, plusieurs États du sud sont de nouveaux confrontés à un regain de l’épidémie. En cause, le nombre de cas positifs au Covid-19 et des chiffres records enregistrés.

Samedi dernier, Donald Trump faisait part de sa volonté de diminuer la fréquence des dépistages pour la prévention du Covid-19. Une décision qui selon lui est à l’origine de l’augmentation du nombre de cas positifs au virus. Pourtant, ce mercredi, le pays est devenu l’un des principaux épicentres de la maladie, avec de nouveaux cas détectés.

Un regain qui concerne plus de 50 États, impactant surtout le sud du pays. En effet avec 36 000 cas détectés en 24 heures, les États-Unis comptent déjà plus de 120 000 décès et 2,4 millions de cas positifs. Les États du sud sont l’exemple qui confirme cette tendance, comme pour le Texas qui déplorait ce mercredi, plus de 5 000 nouveaux cas de contamination.

Mais au-delà de ces nouveaux chiffres inquiétants, une nouvelle donnée vient renforcer la mise en place de possibles restrictions. En effet, le gouverneur de Floride Ron DeSantis déplore « une véritable explosion de nouveaux cas chez les plus jeunes ». Effectivement, cet État bat un nouveau record d’infections avec 5 508 cas positifs. Le constat s’explique en partie à cause des lieux de vie où le respect des règles sanitaires reste compliqué. De ce fait, des lieux comme les bars et restaurants pourraient même se voir interdire la vente d’alcool.

Une situation qui fait donc réfléchir sur la possible mise en place de restrictions afin d’éviter un phénomène de 2ème vague. Mais en attendant des mesures sont déjà en place. Comme l’installation d’une quarantaine envers les personnes susceptibles de venir des États où la pandémie bat son plein. Une mesure décidée par New York, le New Jersey et le Connecticut. Mais certains États comme la Californie ont aussi réintroduit l’obligation de porter des masques. Sachant que l’État a dû repousser la réouverture de son parc Disneyland à Anaheim, pourtant prévu le 17 juillet.

Alors que l’Union Européenne s’apprête à la réouverture de ses frontières le 1er juillet, les États-Unis concentrent toute l’attention. En effet, l’UE a établi deux listes intégrant certains pays sous la condition qu’ils remplissent les critères sanitaires, avec un contrôle stable de l’épidémie. Et à ce stade, les États-Unis sont exclus de ces deux listes.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéBrèvesFranceMédias

"Balance ton post" : deux nouveaux chroniqueurs rejoignent l'équipe de Cyril Hanouna

À la uneSéries Tv

Présidentielle américaine: Démocratie et séries télé

À la uneFaits DiversFootSport

Le frère du footballeur Serge Aurier assassiné à Toulouse

À la uneActualitéEconomiePolitique

La dette publique, poids sans fin ou fausse inquiétude ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux