Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéHigh Tech

Le vol de plus d’un million de photos de Clearview AI

Clearview AI, une entreprise américaine travaillant sur une technologie d’identification faciale s’est vu voler sa base de données comprenant plusieurs millions de photos.

La jeune start-up de la silicone valley travaillait sur un projet qui fait débat de nos jours : la reconnaissance faciale. Bien qu’utilisée en Chine uniquement pour l’instant, une majorité de pays ne veulent pas se servir de cette technologie. Clearview AI, ne pense pas comme ça, ils cherchent à développer un outil de surveillance. Il permettrait une « aide à identifier les agresseurs d’enfants, les meurtriers, […] de manière rapide précise et fiable. ». Cependant dans le seul pays à l’utiliser, elle n’est pas uniquement faite pour ça.

Le plus grand vol de photo enregistré

Malgré une absence de transparence par rapport à l’étendue des données volées, une chose est sûre, des millions de photos ont été soutirées. La personne responsable du vol aurait réussi à avoir un accès non autorisé à la base de données du site. Il aurait profité d’une faille pour pénétrer dans leurs systèmes. Selon l’entreprise la faille est réparée cependant aucune communication n’est faite quant aux pertes.

Plus de trois millions de photos et controverse

Ces photos étaient en grande partie récupérées d’internet. Parmi les posts Instagram, Facebook, YouTube les employés de Clearview AI ont pris des milliers d’images de personnes dans le but de développer son intelligence artificielle. Selon une estimation, plus de trois millions de photos auraient disparu.

Pour Clearview AI qui était déjà au milieu d’un débat national au États-Unis, c’est la goutte de trop. Certains américains ont peur que le vol ait été perpétré par des pays avec lesquels les relations sont tendues. Ils ont peur de voir des milliers de leurs photos arriver dans des bases de données Russe, Chinoise ou Iranienne.

“Dires au revoir à l’intimité ?”

Cette affaire rappelle qu’il est important de contrôler tout ce que vous postez sur internet. Il faut également se rappeler qu’aucun système n’est inviolable et qu’un hack est toujours possible et une faille toujours trouvable.

Dans le même domaine : L’intelligence artificielle rivale du corps médical

Related posts
À la uneActualitéFrancePolitiqueSanté

Coronavirus : Edouard Philippe le grand invité au JT de TF1

À la uneActualitéFrancePolitiqueSanté

Coronavirus : Les chiffres du mardi 2 avril

À la uneSéries Tv

VIDEO | Demain c'est confinement, quand 4 comédiens de DNA se retrouvent pour tourner ... ou presque

À la uneFrance

Coronavirus : les transferts de patients s’accélèrent en France

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux