À la uneActualitéSport

Les bonnes actions de Zlatan Ibrahimovic depuis le début de sa carrière

Sur le terrain, Zlatan fait rêver mais il peut agacer. Il se moque, râle, menace les adversaires et parfois les arbitres. En dehors des pelouses, il multiplie les déclarations mêlant humour et mépris comme il empile les buts en Ligue 1. Elles ont même un nom les « Zlataneries ».

Le géant suédois est aussi capable de se montrer généreux en réalisant des bonnes actions. Au cours de sa carrière, il a mis sa notoriété, son charisme (et son compte bancaire) au service des autres, comme hier après à sa prestation dans la troupe des “Enfoirés”.
Tour d’horizon de ses bonnes actions (en dehors du terrain):

Zlatan soutient le programme alimentaire de l’ONU

PSG-Caen, au Parc des Princes, le 14 février 2015. Comme souvent, Ibra marque un but et décide d’enlever son maillot. Surprise, on y découvre un torse rempli de tatouages. Volonté de s’exhiber ? Non, le joueur de la capitale s’est simplement fait tatouer le nom d’enfants victimes de sous-alimentation dans le monde. Evidemment, les tatouages étaient temporaires mais l’opération a marqué les esprits.

Il paye le déplacement de l’équipe suédoise de football adapté

L’équipe suédoise de football adapté s’est qualifiée pour la Coupe du monde au Brésil. La compétition réunit les meilleurs joueurs du monde, qu’ils soient handicapés intellectuellement, mentalement ou psychiquement. Malgré la qualification, la fédération ne peut pas payer le voyage. Elle fait appel à des joueurs professionnels pour une vente de maillot en espérant récolter assez de fonds. En apprenant cette initiative, Ibra fait don des 40 000€ soit l’intégralité de la somme.

Le Zlatan Court à Rosengard

Le terrain de football à Rosengard (Suède) Crédits: Panoramio.com

Le terrain de football à Rosengard (Suède)
Crédits: Panoramio.com

Rosengard, le quartier dans lequel Ibra a passé son enfance, lui doit beaucoup. En plus d’avoir acquis une notoriété quasi-internationale, Zlatan y a financé une partie de la construction d’un terrain de football. A l’entrée du terrain, on peut y lire une phrase du footballeur « Here is my heart. Here is my history. Here is my play. Take it further » que l’on pourrait traduire par « Ici est mon cœur. Ici est mon histoire. Ici est mon jeu. Va plus loin ». Signé Zlatan.

L’écran géant à Malmö

Pour son retour dans sa ville de Malmö, il imagine une grande fête. Le stade du club ne peut contenir que 25 000 personnes. Trop peu pour le Suédois. Il décide de financer l’installation d’un écran géant sur une place du centre-ville pour que tous les habitants assistent au retour de l’enfant prodigue. Ce soir-là, il marque un but et le Paris Saint-Germain survole la rencontre (0-5).

Il participe aux Enfoirés

Hier soir à l’AccorHôtel arena, Zlatan Ibrahomavic est devenu un « Enfoiré ». Il s’est mesuré à une ancienne star du rugby Sébastien Chabal sur la scène transformée en ring de boxe pour l’occasion. Un duel de poids lourds dans la bonne humeur.
A la fin du concert, le Suédois, tout sourire, a posté un tweet accompagné d’une photographie avec Sébastien Chabal.

“Légende! Je pensais être la seule “bête” en France”.

 

Crédits photo à la une: non-stop-people.com

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux