ActualitéEconomieFranceSociété

Les chiffres du chômage en baisse pour mars

Pôle emploi a dévoilé ce soir les chiffres du chômage du mois de mars, annonçant une baisse de 60 000 du nombre de demandeurs d’emplois de la catégorie A. Toutes catégories confondues, la France métropolitaine compte toujours plus de 6,1 millions de chômeurs, soit environ 17% de la population active.

Très attendue par le gouvernement, la nouvelle devrait réjouir et donner des arguments au président de la république François Hollande avant les prochaines manifestations contre le projet de loi travail dans deux jours. En effet, cette baisse de 1,7 % est la plus forte depuis le début du quinquennat. La diminution du nombre de chômeurs reste cependant à relativiser, le début de l’année 2016 ayant été marqué par une hausse de cette même catégorie de chômeurs. Pour être comptabilisé dans ces chiffres positif, un demandeur d’emploi doit être inscrit à pôle emploi et être actif en participants aux divers entretiens proposés. Il est également tenu d’accepter toute offre d’emploi correspondant à son profil.

En parallèle, les personnes, également inscrite au pôle emploi, exerçant une activité réduite, sont plus nombreuses, avec un accroissement de 2 % pour les personnes ayant effectué moins de 78 heures (catégorie B) et de 3,2 % pour celles qui ont travaillé plus de 78 heures (catégorie C).

D’après la ministre du travail, Myriam El Khomri, la réduction du nombre de chômeurs s’est opérée grâce au pacte de responsabilité et de solidarité et par l’aide à l’embauche PME qui “monte en charge et accélère les effets de la reprise économique”, d’après elle. Le projet de loi sur le travail qu’elle défend permettra de compléter “les actions conjoncturelles par des mesures structurelles favorisant le développement de l’emploi durable, en améliorant la compétitivité des entreprises et en créant de nouveaux droits pour les salariés” annonce-t-elle.

La baisse du chômage peut directement être corrélée avec les chiffres de l’Acoss, organisme collecteur des cotisations de sécurité sociale, qui a enregistré au premier trimestre 1,87 million de déclarations d’embauches pour des contrats de plus d’un mois. D’après l’Insee, le secteur privé a également crée 82 300 postes salariés en 2015, après trois années de destruction d’emplois.

L’un des principaux problèmes persistant est la grande part du nombre de chômeurs de longue durée, qui est en forte augmentation depuis la crise de 2008.

Pour rappel, les catégories sont déterminées comme suit :

Catégorie A Personne sans emploi, tenue d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi, à la recherche d’un emploi quel que soit le type de contrat ( CDI,CDD, à temps plein, à temps partiel, temporaire ou saisonnier)
Catégorie B Personne ayant exercé une activité réduite de 78 heures maximum par mois, tenue d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi
Catégorie C Personne ayant exercé une activité réduite de plus de 78 heures par mois, tenue d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi
Catégorie D Personne sans emploi, qui n’est pas immédiatement disponible, non tenue d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi (demandeur d’emploi en formation, en maladie, etc.)
Catégorie E Personne pourvue d’un emploi, non tenue d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi

 

 

 

Image à la une : © François Lafite/ Wostock press France, paris le 25/01/2016

Lire aussi sur Radio VL :

France : le taux de chômage le plus haut depuis 1997 Dégressivité des allocations chômage : pour ou contre ?

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneFranceSanté

Où en est la 5ème vague de Covid, avant un nouveau conseil de défense lundi ?

France

Les endroits les plus Instagrammables de Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux