À la uneFranceSociété

“Les désorientés” ou comme un goût de déjà-vu ?

C’est en balayant les titres de presse en début de matinée que notre regard s’est posé sur la rubrique Société du Monde qui titrait très sérieusement, Les désorientés. Il n’en a pas fallu plus pour convaincre nos yeux de parcourir l’article en relevant qu’il s’agissait d’un pâle reflet des 18-30 ans. Une jeunesse désabusée décrite par une presse traditionnelle qui passe sans arrêt à côté de ma génération Y. Pour vous Radio VL reprend les grandes lignes de cet article restreint au très sélecte club des abonnés du quotidien, lumière sur un article qui nous dérange.

TOUJOURS LA MÊME RENGAINE

C’est comme écouter un vinyle retrouvé dans un carton du grenier de nos grands-parents, on pense dur comme fer qu’il a une grande valeur mais plus on l’écoute, plus on se rend compte que c’est répétitif et un beau jour on décide de l’arrêter. C’est le sentiment qui nous a pris à la lecture entière avec ce titre à l’écho véhément. L’atmosphère est posée, on atterrie dans une banlieue parisienne grise presque perdue selon ce que l’on peut comprendre de la première ligne, avec quatre jeunes garçons autour de kebabs chacun vissé à leur canettes en contrebas d’immeubles HLM de La Grande Borne.

“Assis à la terrasse du Best of, une sandwicherie turque sans charme du quartier de la Grande Borne, à Grigny (Essonne), quatre garçons sirotent leur canette de soda […] “

Vous l’aurez compris Les désorientés sont non seulement des jeunes mais que la doxa médiatique classerait dans la catégorie JEUNES DE BANLIEUE. Le journaliste part de l’histoire personnelle des quatre jeunes hommes pour établir un froid constat pour le moins véridique.

1) L’Education Nationale a raté sa politique des ZEP, les Zones d’Education Prioritaires qui sont partis de l’idée de discrimination positive qui ont maintenant 30 ans.

2) L’emploi oublie sans arrêt de toquer à la porte des ” Cités ” laissant des jeunes désœuvrés en bas d’immeubles.

Il aurait tout de même pu éviter ce cliché vu et revisité depuis plus de dix ans en n’insistant pas sur cette partie de la jeunesse “perdue” nous donnant le ressentiment que chaque année un peu plus, les jeunes s’enfoncent dans un marasme noir.

“Chez eux, pas de carrière mûrie depuis l’enfance ou l’adolescence. Beaucoup de petits hasards, un intérêt relatif pour l’école, mais surtout, comme beaucoup de garçons issus de quartiers populaires, le sentiment d’avoir été orientés par défaut […]”

NOIR C’EST NOIR, IL N’Y A PLUS D’ESPOIR ?

Loin d’être une bande d’idéalistes, la rédaction de Radio VL s’interroge sur la capacité des médias à décrire les difficultés de la jeunesse sans tomber dans les travers stéréotypés. Doit-on s’attendre constamment à cet angle de vue? Le Monde met le doigt sur un point qui dérange l’Education Nationale, qui les orientent malgré eux vers des filières courtes professionnelles ou techniques. Mais le problème réside plus dans l’affiliation que font les médias de ” ces jeunes” aux profils désorientés”, or combien d’entre nous ont déjà pu faire un choix d’étude par défaut sans savoir ce qui nous plaît vraiment ?

L’orientation se faisant que dans les six derniers mois de la terminale, comment peut-on avoir dix huit ans et déjà savoir où l’on souhaite lancer notre pierre qui déterminera notre avenir ? Voilà, ce qu’aurait-pu nous montrer le quotidien emblématique dans le paysage de l’information.

Le titre sonne comme redondant presque et c’est à notre tour de faire ce constat aberrant d’un paysage médiatique qui nous tire ces mêmes débats ciblés. Il y a déjà quelques mois, Radio VL tirait la sonnette d’alarme suite au dossier du Monde, encore sur la génération Y.

Notre dossier : http://www.radiovl.fr/generation-y-indignons/

L’article du Monde : http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/09/08/les-desorientes_4483406_3224.html

Droit d’image : http://www.cep.vd.ch/

HERMANCE FOTCHINE

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceSanté

Conseil de défense sanitaire : de nouvelles restrictions ?

À la uneCinémaCulture

Harry Potter : HBO Max dévoile une partie du casting de "Retour à Poudlard" à travers une bande-annonce

À la uneCinéma

Hitchcock : quels sont les classiques du Maître disponibles sur Salto ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Bertrand de la Chesnais, le nouveau directeur de campagne d'Eric Zemmour ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux