ActualitéFranceMusique

Les Enfoirés : comment est née “La chanson des Restos” ?

45 tour de la Chanson des Restos ©Les Restos du Cœur

« La chanson des Restos » est devenue l’emblème de l’association créée par Coluche en 1985. Commandé par l’humoriste à Jean-Jacques Goldman, voici l’histoire de cet hymne devenu un tube.

Le 26 septembre 1985, Coluche lançait au micro d’Europe 1, « J’ai une petite idée comme ça. Si des fois y’a des marques qui m’entendent, si y’a des gens qui sont intéressés par sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer par faire à Paris… Nous, on est prêts à aider une entreprise comme ça qui ferait un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour « . Ces paroles, sont les prémices de l’association des Restos du Cœur qui lutte contre la précarité.

YouTube video

Pour accompagner cette initiative Coluche entreprend de créer la bande des Enfoirés. Ce groupe formé de personnalités publiques se produit pour soutenir l’association. Il charge Jean-Jacques Goldman d’écrire la Chanson des Restos, l’artiste est alors l’un des plus populaires de sa génération.

Un tube en trois jours

« L’histoire a commencé un jour avec l’arrivée de Coluche dans ma loge : ‘Salut, il nous faudrait une chanson pour les Restos du Cœur, un truc qui cartonne, toi tu sais faire’. ‘Quand ?’ ‘La semaine prochaine.’ Tout était déjà là : la force de Coluche, la force de l’idée, la séduction des deux, et l’impossible qui se fait. Et tout est encore là. Intact. Sauf lui » écrivait Jean-Jacques Goldman dans le livre Les Restos du cœur : 1985-2005.

Aussitôt dit, aussitôt fait, l’artiste écrit et compose le morceau en trois jours. Chaque année les paroles du tube sont repris par la troupe Des Enfoirés lors de leurs concerts. En janvier 1986, les premiers de la troupe enregistre La chanson des Restos au Studio Gang à Paris, interprété par Jean-Jacques Goldman, Coluche, Yves Montand, Nathalie Baye, Michel Drucker, Catherine Deneuve et Michel Platini. Seul Daniel Balavoine n’est pas présent, l’artiste à l’origine du titre « Le Chanteur » vient tout juste de perdre la vie dans un accident d’hélicoptère lors du Paris-Dakar.

YouTube video

Sortie en février 1986, le 45 tour s’arrache dès le premier mois. Vendu à 500.000 exemplaires, le morceau se classe deuxième des ventes les deux premières semaine de sa sortie. Pour remercier Jean-Jacques Goldman d’avoir écrit cette chanson, « Coluche lui offre une Gretsch vintage, la guitare électrique des pionniers du rock » rappelle Le Figaro.

Un hymne intergénérationnel

« Aujourd’hui, on n’a plus le droit / Ni d’avoir faim, ni d’avoir froid / Dépassé le chacun pour soi / Quand je pense à toi, je pense à moi / Je te promets pas le grand soir / Mais juste à manger et à boire / Un peu de pain et de chaleur / Dans les restos, les restos du cœur. » sont les paroles cultes de cet hymne qui reste en tête. Quelques mois après la sortie de ce tube, Coluche décède d’un accident de moto à l’âge de 41 ans, le 19 juin 1986.

Jean-Jacques Goldman reprend le flambeau. Il organise la première tournée Des Enfoirés qui se tient 6 au 14 novembre 1989. Il parvient à réunir les plus grandes stars des années 80, Johnny Hallyday, Michael Jones, Eddy Mitchell, Véronique Sanson ou encore Michel Sardou.

Plus de trente ans après, le titre est toujours symbole de l’association. En 2014, lorsque Jean-Jacques Goldman laissait sa place aux nouvelles générations, la vente des CD et DVD avait rapporté près de 23 millions d’euros à l’association. Aujourd’hui, les bénéfices de la troupe Des Enfoirés sont toujours reversés aux Restos du Cœur.

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous ... In her car, road trip ukrainien pendant la guerre

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Mercato, la comédie policière de TF1

ActualitéBeauté

Comment sont fabriqués vos parfums préférés ?

ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... le premier épisode d'Arnold et Willy (1978)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux