À la uneActualitéEconomieFrance

Les « fast-foods » haut de gamme sont à la mode

Selon le rapport de Gira Conseil, les « fast-foods » haut de gamme connaissent un engouement en 2013, avec une hausse de 13 % de la consommation dans ce secteur.

L’étude publiée aujourd’hui, révèle que la consommation hors domicile en France a connu une légère hausse en 2013 (+0.58 %). Elle rapporte qu’en 2013, le nombre de repas pris hors de son domicile, a augmenté de 0.35 % soit 9,643 milliards d’unités. Sur ces cinq dernières années, “on rentre de moins en moins à domicile le midi et, le week-end, les Français cuisinent de moins en moins, car ils savent de moins en moins le faire”, souligne Gira Conseil.

Si le secteur connait une faible croissance, celle-ci est du au secteur des fast-foods, dits de qualités qui se porte bien et affiche en 2013 une belle progression de 13 %. Une hausse qui permet de compenser la forte baisse du secteur dit « hybride » , caractérisé par des tables de moyennes gammes, sans identités particulières. Si les « fast-foods » haut de gammes sont en forme, ce n’est en revanche pas le cas pour les « fast-foods » traditionnels, souvent affiliés à la mal bouffe, qui diminuent de 10 %.

Les français privilégient le haut de gamme

Des chiffres qui illustrent en partie la fin d’un règne des grandes chaînes de restauration rapide comme Mc Donald. « Les plus gros n’avaleront plus les plus petits. Ce seront ceux qui ont l’obsession de la qualité, et du service qui avaleront ceux qui n’ont comme obsession que la rentabilité », observe Bernard Boutboul, le directeur de cabinet de Gira Conseil. Les français prennent de moins en moins de temps pour leur pause du midi, ils sont donc de plus en plus à privilégier les fast-foods. Mais ils ne sont pourtant pas prêts à sacrifier la qualité de la nourriture. Ils sont même prêts à y mettre le prix. En effet, en moyenne un français mange hors de son domicile dépense 9.05 €, une hausse de 0.25 % par rapport à l’an passé. Ces dernières années, les fast-foods haut de gammes se sont considérablement développés. Des les rues, les camions ambulants fleurissent. Des restaurateurs réinventent le hamburger, et en font un repas de grande qualité.

Un « fast-food » trois étoiles

Les bocaux du chef étoilé Marc Veyrat

Les bocaux du chef étoilé Marc Veyrat

De grands chefs cuisiniers français se sont même emparés de ce phénomène sociétal. A l’image du chef Marc Veyrat, trois étoiles au guide Michelin, qui a créé une société de « food-truck », avec des camions qui se déplacent dans les rues, sur lesquels on peut lire : «Mieux manger, mieux vivre ». Au menu, le chef propose par exemple en entrée, une salade folle, suivi d’un savoureux bœuf braisé aux légumes oubliés, et un tiramisu du pays du Mont-Blanc pour compléter le tout. Une formule entrée-plat-dessert à 13.50 €. Des plats que le célèbre chef au chapeau sert dans des bocaux.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMusiquePeople

Aya Nakamura en garde à vue... c'est quoi cette histoire ?

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... "Tout le monde ment" avec Vincent Elbaz

À la uneModeReportages

Hôtel Mahfouf : on a testé la boutique de Léna Situations

ActualitéLittératurePop & Geek

Qui est Neil Gaiman, l'homme derrière "The Sandman" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux