À la uneFootSport

Ligue 1 : Les 5 équipes à suivre cette saison

La nouvelle de saison de Ligue 1 débute ce vendredi à 19 heures avec le derby de l’Atlantique Bordeaux – Nantes. L’édition 2020-2021 sera l’occasion de suivre au plus près plusieurs équipes de Ligue 1.

La saison 2020-2021 de Ligue 1 débute ce vendredi avec Bordeaux-Nantes plusieurs mois après l’arrêt du championnat suite à la crise sanitaire. Entre temps, les clubs de Ligue 1 ont ajusté leurs effectifs et ont parfois changé d’entraîneurs afin de réussir la nouvelle saison. La LFP avait ouvert en juin dernier les portes du mercato du 8 au 30 juin pour permettre aux équipes de Ligue 1 de faire leurs premières transactions. À l’arrêt, le marché des transferts est de nouveau depuis le 15 août jusqu’au 5 octobre, comme les autres championnats européens. Pour l’instant en Ligue 1, les arrivées et départs ont été plutôt calme, mais plusieurs équipes ont affiché leurs ambitions et nous donnent de bonnes raisons de les suivre. Voici selon VL, les cinq clubs de Ligue 1 à scruter pour cette saison 2020-2021.

L’OGC Nice, un recrutement ambitieux

L’équipe entrainée par Patrick Vieira réalise à coup sur le meilleur mercato en France pour le moment. Le club Azuréen a déjà accueilli huit recrues depuis le début du marché des transferts, de l’expérience avec Morgan Schneiderlin, en passant par des joueurs confirmés en Ligue 1 comme Hassane Kamara ou Rony Lopes jusqu’aux jeunes talents comme Robson Bambu, Dan Ndoye, Amine Gouiri, Flavius Daniliuc et Jordan Lotomba, l’OGC Nice pourrait avoir fière allure cette saison. Détenu par Ineos, le club présidé par Jean-Pierre Rivière a renforcé un effectif déjà très qualitatif avec entre autres le danois Kasper Dolberg, Youcef Atal ou encore Wylan Cyprien.

Après deux saisons difficiles, la prochaine pourrait être de bonne augure pour les Niçois qualifiés en Ligue Europa après la cinquième place décrochée l’année passé. De plus, Patrick Vieira semble avoir gagné en expérience et nettement plus exigeant avec ses joueurs. Le champion du monde 1998 a réussi à obtenir les joueurs de son choix. Il ne reste plus qu’à trouver un équilibre avec ce nouvel effectif pour se frotter à la concurrence européenne et faire bonne figure en Ligue 1. L’OGC Nice se donne en tout cas les moyens pour la saison à venir et pourrait être un sérieux outsider en Ligue 1.

Les Girondins de Bordeaux, Jean Louis Gasset à la rescousse

Les années passent et se ressemblent pour les Girondins de Bordeaux depuis le titre de champion en 2009 sous Laurent Blanc. Hasard ou coïncidence, c’est son adjoint de l’époque en Gironde Jean Louis Gasset qui prend les reines pour la nouvelle saison. Le doyen des entraîneurs de Ligue 1 (66 ans) accompagné de Ghislain Printant va tenter de redresser la barre d’un club sous tension. Il est peut-être la clé pour retrouver de la stabilité dans le club et effacer les deux dernières saisons (14e puis 12e).

L’ancien adjoint de Laurent Blanc (aux Girondins, en équipe de France et au PSG) à déjà montrer à Saint Etienne et cette quatrième place obtenu deux ans auparavant, son savoir-faire pour changer la dynamique d’un club. Selon le président bordelais Frédéric Longuépée, le Montpelliérain « est l’homme de la situation ». Avec l’arrivée d’Alain Roche au poste de directeur sportif, le duo pourrait permettre à Bordeaux de retrouver les premières places du championnat dès cette année. Pour cela, les Girondins devront recruter pour combler les manques de la saison dernière. Jean Louis Gasset peut déjà compter sur quelques forces en présence avec les expérimentés Laurent koscielny, Benoit Costil et Jimmy Briand mais aussi Rémi Oudin, arrivé de Reims l’hiver dernier. Les premières réponses seront connues dès vendredi en ouverture de la saison de L1 contre le FC Nantes. Une première victoire qui devra en appeler d’autres pour Jean Louis Gasset si il veut espérer faire une bonne saison pour sa dernière sur un banc.

Le RC Lens, de retour dans l’élite

C’est le retour des Sang et Or et leur mythique stade Bollaert en Ligue 1. Si l’objectif du club est de se maintenir, le RC Lens sera un promu très alléchant cette saison. Le club a déjà frappé très fort avec l’arrivée de Seko Fofana en provenance de l’Udinese pour dix millions d’euros, un record. Le milieu de terrain Ivorien était une référence dans le championnat Italien pour sa capacité à défendre et se projeter vers l’avance. Un joueur “box to box” qui pourrait donner du crédit à cette équipe du RC Lens.

L’équipe entrainée par Franck Haise se donne les moyens d’être plus conquérante en L1 avec cette recrue de poids. Lens avait déjà enregistré la venue de Gael Kakuta prêté par Amiens, qui viendra apporter toute son expérience en L1. Déjà composé de Yannick Cahuzac ou Jean Louis Leca, l’effectif du RC Lens ne manquera pas de joueurs expérimentés dans ce championnat de France. Après sa seconde place en Ligue 2, les Sang et Or auront à coeur de faire une grosse saison pour rester dans l’élite, après cinq saisons en L2. L’expérience du club et son envie de perdurer à nouveau en L1 font du RC Lens une équipe sur laquelle il faudra compter cette année.

A lire également : Le foot à la télé cette saison, mode d’emploi

Le Stade Rennais, une saison historique

Les efforts financiers de la famille Pinault portent enfin leurs fruits. Après avoir soulevé la coupe de France face au PSG, le Stade Rennais est qualifié pour la Ligue des Champions la saison prochaine. Avec sa troisième place, le club breton accompagnera le PSG et l’OM pour la prochaine campagne européenne, une première pour les Rennais. L’entraineur Julien Stéphan pourra compter sur un effectif stable et de qualité pour accrocher une nouvelle fois le podium. Le phénomène Camavinga, auteur d’une superbe saison devrait rester pour former avec Steven Nzonzi la ligne de récupérateur devant la défense. L’ossature de la saison précédente n’a presque pas bougé. Une base de travail très séduisante pour Julien Stephan.

Coté mercato, après avoir bouclé le transfert de Nayef Aguerd en provenance de Dijon et celui de Martin Terrier en provenance de l’OL, les rouges et noirs souhaiteraient enroler David Luiz, le défenseur brésilien de Arsenal ! Symbole des nouvelles ambitions du Stade Rennais. Le club breton sera certainement un club à suivre cette saison avec la mission périlleuse de découvrir la ligue des Champions et en même temps de réussir la même performance que l’année passé en L1.

Le FC Lorient mise sur Adrian Grbić

De retour en L1 trois ans après l’avoir quittée, les merlus peuvent compter sur leur entraineur Christophe Pélissier, un expert du maintien. L’homme de 54 ans avait déjà fait passer Amiens en L1 et avait réussit à maintenir le club pendant quelques années. Cette fois-ci, il fait son retour sur le banc des Merlus avec un effectif de qualité qui s’est renforcé qualitativement pendant le mercato. Le président Loïc Féry a sorti le chéquier en s’offrant pour dix millions d’euros la révélation de Ligue 2 Adrian Grbić et ses 17 buts avec Clermont la saison dernière. Sur le papier en tout cas, la nouvelle attaque lorientaise a de l’allure avec Grbic, Wissa, meilleur buteur du club la saison passée avec 15 réalisations en championnat, le jeune prometteur Stéphane Diarra ainsi que Quentin Boisgard, séduisant en matchs de préparation.

Le club a tenu à garder son ossature de la saison passé en recrutant quelques joueurs d’expériences. Jeremy Morel, l’ancien de la maison arrive en provenance de Rennes et Matthieu Dreyer viendront apporter leurs vécus au groupe. Si Christophe Pélissier souhaite encore quelques retouches, le FC Lorient peut poursuivre sa lancée après une première place en L2. Ils débuteront le championnat dimanche à domicile contre Strasbourg à 15 heures.

Crédit Photo : Facebook LFP

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFranceReportages

Une nouvelle manifestation « Paris pour la liberté »

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations avec Thomas Dasquet #75

À la uneSéries Tv

Game Of Thrones : le classement "évidemment" objectif des 8 saisons

Sport

Qu’en est-il du MMA français aujourd’hui ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux