À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 : le PSG et l'OM se quittent sur un score vierge, Nice confirme à Metz

Après chaque week-end, la rédaction de Radio VL revient sur le meilleur du championnat de France, à commencer par le match nul entre le PSG et l’OM. 

Le spectacle n’a franchement pas été flamboyant ce dimanche soir au Parc des Princes. Le PSG et l’OM se sont en effet quittés sur un score nul et vierge à l’issue d’un classico peu palpitant (0-0). Si les Parisiens ont manqué de précision devant le but, les Marseillais ont quant à eux rempli leur objectif qui était de défendre, au grand dam des téléspectateurs. Les deux équipes partagent donc les points, ce qui n’arrange pas les affaires d’Unai Emery sur le banc parisien. Pourtant, les Parisiens ont manqué plusieurs fois d’ouvrir le score, mais la justesse technique a fait défaut. Pour leur part, les joueurs de Rudi Garcia n’ont pas aligné un seul tir en direction de la cage d’Areola.

Ce clasico risque de nourrir des regrets du côté du PSG (0-0).

Ce classico risque de nourrir des regrets du côté du PSG (0-0).

Le PSG réclamait un penalty peu avant la pause que n’accordera finalement pas l’arbitre de la rencontre M. Turpin (43e). Légèrement accroché dans la surface par Rolando, Cavani s’est laissé tomber, mais aurait mieux fait de tenter sa chance. Le club de la capitale s’est également offert deux grosses occasions en fin de match. D’abord servi par Cavani, Maxwell a tenté sa chance en première intention, mais a vu sa frappe passer de peu à côté du cadre (81e). Deux minutes plus tard, Cavani rate l’immanquable sur le centre de Matuidi (83e). Sous la pression des défenseurs, l’Uruguayen n’avait pourtant plus qu’à propulser le ballon au fond du but vide. Paris est donc 3ème avec 20 points tandis que l’OM est 11ème avec 13 points.

Nice poursuit son petit bonhomme de chemin à Metz

Le club azuréen semble bien être le plus apte à faire tomber le PSG en Ligue 1 cette saison. Les Niçois comptent désormais 26 points après dix journées et conservent (encore) leur place de leader, avec sept points de plus que le club de la capitale. Les hommes de Lucien Favre se sont imposés pour la huitième fois de la saison à Metz (2-4). Alassane Pléa a notamment inscrit un triplé. Si Metz a longtemps tenu tout au long de la rencontre, les Messins ont finalement cédé en fin de match.

Auteur d'un triplé, Alassane Pléa a largement contribué au succès de l'OGC Nice à Metz (2-4).

Auteur d’un triplé, Alassane Pléa a largement contribué au succès de l’OGC Nice à Metz (2-4).

Lancé en profondeur, Pléa a permis à son équipe d’ouvrir le score suite à une belle frappe croisée du gauche (12e). Mandjeck s’est ensuite chargé d’égaliser, à la réception d’une frappe d’Erding repoussée par Cardinale (25e). Belhanda a ensuite obtenu une faute dans la surface de réparation et a ainsi offert la possibilité à Pléa de doubler la mise sur penalty (38e). 23 secondes après son entrée en jeu, Diallo a permis aux Messins de revenir une nouvelle fois au score (70e). Un choix payant pour Hinschberger, qui ne suffira malheureusement pas à faire basculer la rencontre à son avantage. Après avoir une première fois buté sur le gardien (82e), Pléa est parvenu à tromper pour la troisième fois la vigilance de Yoan Cardinale (83e). Enfin, Cyprien a enfoncé le clou dans le temps additionnel (90+2). Nice reste donc premier tandis que Metz est 12ème avec 13 points.

Après sa défaite à Toulouse, Monaco réagit face à Montpellier

Monaco s’est largement illustré vendredi soir lors de la réception de Montpellier (6-2). Le club monégasque maintient l’écart avec Nice et reste en deuxième place. La réaction est belle pour les joueurs de Leonardo Jardim, défaits à Toulouse le week-end dernier (3-1). Le succès est large et le doublé de Ryad Boudebouz reste insuffisant pour espérer rivaliser côté montpelliérain. C’est pourtant le club héraultais qui avait mis le premier la pression sur son adversaire. Après avoir subi une faute, Boudebouz s’est chargé d’ouvrir le score en frappant le coup-franc qu’il a parfaitement enroulé du pied gauche pour tromper Subasic. Sur un penalty obtenu par Mbappé, Falcao a égalisé après un mois d’absence suite à une commotion cérébrale (36e).

Monaco s'est largement imposé lors de la réception de Montpellier (6-2) grâce notamment à un très bon Kylian Mbappé.

Monaco s’est largement imposé lors de la réception de Montpellier (6-2) grâce notamment à un très bon Kylian Mbappé.

Peu après le retour des vestiaires, Kylian Mbappé a permis à Monaco de prendre l’avantage d’une reprise de la tête (49e). Boudebouz a ensuite remis les équipes sur un même pied d’égalité en transformant un penalty à l’heure de jeu (61e). Jemerson a offert le but du 3-2 à l’ASM (64e) avant que Valère Germain ne score à son tour sur un service de Kylian Mbappé (73e). Les réalisations de Lemar (75e) et Traoré (89e) ne feront qu’alourdir définitivement le tableau d’affichage. Monaco reste ainsi 2ème avec 22 points tandis que Montpellier est 17ème avec 10 points.

Lyon chute à domicile face à Guingamp

L’Olympique Lyonnais connaît bel et bien une période difficile en cette première partie de saison. Les Gones viennent en effet de signer leur cinquième revers de la saison face à Guingamp (1-3). Après avoir ouvert le score, les Lyonnais ont ensuite encaissé trois buts qui les plongent dans une phase de crise. Suite à une faute de Diallo sur Gonalons dans la surface peu avant la pause, Lacazette s’est chargé de le transformer (37e). Lui qui avait vu son tir des onze mètres repoussé par Buffon en Ligue des Champions a cette fois fait mouche.

Malgré un penalty transformé par Lacazette, Lyon n'a pas eu le dernier mot contre Guingamp (1-3).

Malgré un penalty transformé par Lacazette, Lyon n’a pas eu le dernier mot contre Guingamp (1-3).

Sur une interception de l’ancien lyonnais Jimmy Briand dans les pieds de Diakhaby, ce dernier sert Salibur pour l’égalisation (47e). Cinq minutes plus tard, Diakhaby perd un nouveau ballon et permet à Coco de donner l’avantage à l’EAG d’une belle reprise de volée suite à un centre de Briand (52e). Après avoir pris le meilleur sur Raphael puis Nkoulou dans son débordement, Coco signe même un doublé dans le dernier quart d’heure et achève les derniers espoirs lyonnais (77e).

Lille retrouve des couleurs pour sa 100ème au stade Pierre Mauroy

Pour sa 100ème opposition au stade Pierre Mauroy, le LOSC vient de signer sa troisième victoire de la saison après dix journées. Un succès qui permet non seulement aux joueurs de Frédéric Antonetti de reprendre confiance, mais également de sortir de la zone rouge. Les Lillois se sont effectivement imposés lors de la réception de Bastia (2-1). Alors que le score est resté vierge en première période, le second acte a permis à Lille de débloquer sa situation grâce à des réalisations de Corchia (51e) et Eder (57e). Les Corses se sont réveillés trop tardivement, même si la réduction du score de Diallo (72e) a permis d’enflammer un peu cette fin de rencontre. Lille remonte donc à la 16ème place du classement juste derrière Bastia (15e) avec 10 points chacun.

Saint-Etienne se relance à l’extérieur contre Caen (2-0)

De son côté, Saint-Etienne l’a emporté contre Caen (0-2) et signe sa première victoire à l’extérieur cette saison. Trois points que l’on doit aux deux buteurs de la rencontre, à savoir Henri Saivet (49e) et Jordan Veretout (59e). Grâce à cette victoire, l’ASSE remonte à la 7ème place tandis que les Caennais trouvent la zone de relégation (18e). Sur les autres pelouses, Bordeaux et Nancy se sont neutralisés au Matmut Atlantique (1-1). Après l’ouverture du score par Jérémy Ménez (55e), les Bordelais se sont fait rattraper par l’égalisation de Koura (74e).

Saint-Etienne se relance et vient de signer sa première victoire à l'extérieur de la saison à Caen (0-2).

Saint-Etienne se relance et vient de signer sa première victoire à l’extérieur de la saison à Caen (0-2).

Dijon s’est imposé sur le plus petit score contre Lorient dans le temps additionnel (1-0). Il aura fallu attendre les dernières minutes de jeu avant que Loties n’offre la victoire aux siens d’une tête sur corner (90+1). Rennes l’a également emporté grâce à un doublé de Grosicki (58e, 75e) à Nantes (1-2). Emiliano Sala avait pourtant ouvert le score en faveur des Canaris (42e). Enfin, Angers et Toulouse ne sont pas parvenus à faire trembler les filets et se quittent sur un score vierge (0-0).

Le like de la semaine : Pallois dans les buts à Bordeaux

Carrasso blessé, c'est le défenseur Pallois qui a dû enfiler les gants pour défendre les cages girondines contre Nancy (1-1).

Carrasso blessé, c’est le défenseur Pallois qui a dû enfiler les gants pour défendre les cages girondines contre Nancy (1-1).

Malheureusement pour Bordeaux, Cédric Carrasso s’est blessé dans le temps additionnel lors du match face à Nancy (1-1). Jocelyn Gourvennec ayant effectué ses trois changements, c’est Nicolas Pallois qui a dû prendre place dans les buts girondins. Par chance, le défenseur bordelais n’a eu affaire à aucun arrêt et le score ne s’est pas dégradé pour les Girondins.

Marius Bocquet

Related posts
À la uneActualitéFrance

L214 : Les révélations de son enquête sur Domino's Pizza

À la unePolitique

Angèle et Camélia Jordana dénoncent à leur tour les nominations de Darmanin et Dupond-Moretti

À la uneCultureSéries Tv

The Umbrella Academy saison 2 : le trailer est là !

À la uneBrèvesSéries Tv

Un homme d'honneur : duel au sommet entre Gérard Depardieu et Kad Merad sur TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux