À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : le jour et la nuit

Les clubs français ont, encore une fois, connu des fortunes extrêmement diverses lors de cette 5e journée de Ligue des Champions. Si le Paris-SG a enregistré sa 4e victoire en 5 matches contre l’Olympiakos (2-1), s’assurant sa place en 8e de Finale, l’Olympique de Marseille a connu sa 5e défaite consécutive sur le terrain d’Arsenal. Un écart de performances pas toujours justifié, mais qui s’inscrit dans la durée.

Ils tiennent leur rang. Invaincu en Ligue 1 depuis huit mois et par conséquent leader, le PSG fait parfaitement honneur à son statut en Ligue des Champions. Les joueurs de Laurent Blanc ont battu l’Olympiakos au Parc des Princes (2-1), pour le compte de la 5e journée de phase de groupes. Avec ce 4e succès en 5 rencontres, et 13 points au compteur, le PSG a validé son billet pour les 8e de Finale, ainsi que la place de premier du groupe, qui lui permet d’entrevoir un tirage favorable au tour suivant. Pourtant, tout ne fut pas facile…

  • MARSEILLE EXPLOSE

Rapidement devant grâce à Ibrahimovic (7e), dominateur en 2e période, les Parisiens lâchent en 2e période, rapidement laissés à 10 par Verratti, qui paye son 2e carton jaune (46e). Les Grecs égalisent même à la 80e, oeuvre de Manolas. Ce n’est qu’en toute fin de match, juste avant les arrêts de jeu, que Cavani conclut une belle action de Marquinhos. Après le match nul 1-1 contre Anderlecht à la 4e journée, le PSG a décidément eu beaucoup de mal en Ligue des Champions ces derniers temps. Dans l’autre match, ces mêmes Belges sont battus chez eux par le Benfica (2-3), qui rejoint le Pirée à la 2e place qualificative. Cela nous promet une dernière journée à suspense dans le groupe C.

De son côté, l’OM, quasiment éliminé à la course à la Ligue Europa, se présentait profil bas à Arsenal. Malgré le regain de forme ces derniers matches, les joueurs d’Élie Baup savaient que la tâche allait être rude à l’Emirates Stadium. Ils ne s’y sont pas trompés : dès les premières secondes, Jack Wilshere crucifie Mandanda (1-0). Sonnés, les Olympiens n’ont jamais réussi à se relever, malgré le match convaincant de Florian Thauvin. Pire, Wilshere double la mise peu après l’heure de jeu (2-0, 65e). Malgré ses 12 points sur 15 possibles, Arsenal devra encore attendre avant de s’assurer une place en 8e de Finale. La faute à l’OM, qui a toujours son compteur vierge après 5 journées. Au moins un point contre Dortmund, à la dernière journée, sauverait l’honneur olympien. Les joueurs d’Élie Baup n’aimeraient pas devenir le premier club français de l’histoire à finir fanny en phase de groupes.

Ce jeudi, place à la Ligue Europa, avec deux clubs français sur le pont. L’Olympique Lyonnais, sur un fil pour la qualification en 16e de Finale (2e avec 6 points), recevra le leader du groupe, le Bétis Séville, pour tenter de valider définitivement son billet pour le tour suivant. En revanche, les Girondins de Bordeaux, eux, n’ont plus le droit à l’erreur : ils doivent impérativement l’emporter contre l’Eintracht Francfort, quasiment qualifié, pour croire en une chance de qualification. Il faudra dans le même temps une victoire de l’APOEL Nicosie, 3e, contre le Maccabi Tel-Aviv, 2e, pour resserrer la situation pour le dernier match. Une victoire des Israéliens anéantirait les espoirs girondins.

Valbuena peut prier pour éviter une 6e défaite de suite pour l’OM en Ligue des Champions, qui serait un triste record pour le foot français

Photos : AFP et Reuters

Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

Élection à Marseille : Michèle Rubirola élue maire après une longue attente

À la uneEconomieHigh Tech

Cryptomonnaies : Bon placement ou mauvais plan ?

À la uneInternational

Les États-Unis célèbrent leur fête nationale mais à quoi correspond le 4 juillet ?

À la uneActualitéFrancePolitique

Saint-Ouen : le colistier du futur maire arrêté pour un scooter volé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux