À la uneFrance

Les locaux de Charlie Hebdo ont enfin trouvé preneur

Une vue des anciens locaux de Charlie Hebdo, rue Nicolas-Appert dans le 11ème arrondissement de Paris

Les locaux qui abritaient la rédaction de Charlie Hebdo ont été reloués par l’entreprise sociale SOS.

Cela faisait depuis plus d’un an que les anciens locaux de Charlie Hebdo n’avaient pas été reloués. Depuis ce jour maudit du 7 janvier 2015 où 12 personnes (dont 8 membres de la rédaction) ont péri dans l’attentat perpétré par les frères Chérif et Saïd Kouachi. Le Parisien a révélé ce samedi que l’entreprise sociale SOS avait pris possession de ces locaux.

Le groupe SOS entend en effet éditer dans ses nouveaux locaux son magazine Up le mag. Cette entreprise sociale gère également le café situé au centre de la Place de la République (café qui est resté fermé après un incendie début 2015 puis rouvert en mars dernier sous le nom de Fluctuat Nec Mergitur, la devise de Paris devenue populaire après les attentats du 13 novembre 2015).

Le logo de l'entreprise sociale SOS, qui a reloué les anciens locaux de Charlie Hebdo

Le logo de l’entreprise sociale SOS, qui a reloué les anciens locaux de Charlie Hebdo.

La régie immobilière de Paris, qui cherchait désespérément un nouveau bailleur, a donc été doublement exaucée. Son directeur Serge Contat avait confié au Parisien qu’il espérait pour sa part trouver “une association ou une entreprise du secteur créatif”, “pour garder l’esprit des lieux”, a-t-il expliqué.

“Nous avons eu une émotion en entrant dans les lieux”

Malgré de gros travaux entrepris (impacts de balles rebouchés, murs repeints, cloisons abattues), et un loyer très attractif (4500 euros mensuels), aucun client ne voulait reprendre ces locaux de 280 m². En septembre 2015, Le Parisien révélait que l’équipe du site internet Les Jours, fondé par des anciens de Libération, avait un temps pensé s’installer dans l’ancien siège de Charlie Hebdo avant de changer d’avis.

“Nous avons eu une émotion en entrant dans les lieux”, a confié le président du groupe SOS Jean-Marc Borello au Parisien. “Mais c’était l’envie de l’équipe et il faut que la vie continue”, a-t-il ajouté. La rédaction de Charlie Hebdo a pour sa part emménagé dans de nouveaux locaux ultra-sécurisés.

*Image en une : lexpress.fr

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceSanté

COVID 19 : la France annonce aujourd'hui 47 000 nouvelles contaminations

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Emma Bovary, la très belle adaptation du roman de Flaubert

À la uneCinémaCulture

États-Unis : Plusieurs objets de films cultes à vendre lors d'une géante mise aux enchères

À la uneSéries Tv

The Marvelous Mrs. Maisel revient le 18 février pour une saison 4

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux