Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneMédias

Messages de Zemmour sur les portables : l’excellente parodie de Bertrand Chameroy

Alors que la polémique monte pour savoir si Zemmour a le droit de vous laisser un message pour aller voter, Bertrand Chameroy en fait une excellente parodie.

“Bonjour, c’est Éric Zemmour, votre candidat à l’élection présidentielle. Je vous appelle car nous allons vivre dimanche un jour historique. Vous avez l’avenir de la France entre vos mains. Dimanche, pensez à vos enfants. Il faut que la France reste française. Dimanche, votez pour la sécurité contre l’immigration, pour votre pouvoir d’achat, notre identité et notre art de vivre. N’écoutez pas les sondages qui se trompent à chaque fois. L’élection sera très serrée. Dans l’isoloir, votez pour la France, votez Éric Zemmour”. “Bonjour, c’est Éric Zemmour, votre candidat à l’élection présidentielle. Je vous appelle car nous allons vivre dimanche un jour historique. Vous avez l’avenir de la France entre vos mains. Dimanche, pensez à vos enfants. Il faut que la France reste française. Dimanche, votez pour la sécurité contre l’immigration, pour votre pouvoir d’achat, notre identité et notre art de vivre. N’écoutez pas les sondages qui se trompent à chaque fois. L’élection sera très serrée. Dans l’isoloir, votez pour la France, votez Éric Zemmour”.

Voilà le message que certains ont sans doute pu trouver sur leur répondeur hier. Un bon moyen pour inciter à voter… ou les rebuter définitivement Mais Bertrand Chemeroy, dans l’émission C à vous en a fait une parodie hilarant, mixant ses appels au film Scream.

About author

Journaliste pôle Desk
Related posts
À la uneInternational

Pourquoi J.K Rowling est-elle menacée à son tour ?

À la uneFranceSéries Tv

Qui sera l'héroïne de la saison 2 de L'école de la vie ?

À la uneCinémaInternational

Qui était Anne Heche, cette actrice qui vient de mourir après un accident de voiture ?

À la uneInternational

5 éléments pour comprendre … l’affaire Salman Rushdie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux