À la uneSéries Tv

Mort de Pierre Grimblat, producteur de Navarro

Le producteur Pierre Grimblat vient de disparaître à l’âge de 93 ans. La nouvelle, annoncée par son fils Mitomi Tokoto sur Twitter est l’occasion de se rappeler de ce grand artiste qui a permis à la fiction française de changer au cours des années 90.

C’est un grand nom de la télévision française qui vient de s’éteindre puisqu’on a appris la disparition du producteur, scénariste et réalisateur Pierre Grimblat à l’âge de 93 ans. Avant de devenir l’un des producteurs les plus importants de la télévision, Pierre Grimblat a connu une existence difficile et romanesque puisqu’il fut entre autres condamné à mort pour ses activités au sein de la Résistance. C’est alors qu’il écrit des poèmes qu’il dit aux terrasses des cafés de Saint-Germain des Prés en faisant la manche, et où Raymond Queneau et Boris Vian le remarquent et le font entrer à la RTF (Radiodiffusion télévision française). Par la suite, il multiplie les expériences, que ce soit à la télévision en présentant entre autres l’émission Avant-Première ou dans le milieu du disque, où il sera directeur artistique des Disques Philips. Au cinéma il fut notamment co-scénariste du film Slogan avec Serge Gainsbourg et Jane Birkin.

Mais c’est son activité de producteur avec sa société Hamster Films qui contribuera à en faire un personnage incontournable du PAF. Il a produit quelques-unes des séries télé les plus populaires des années 90 et a sans conteste fait bouger les lignes d’une fiction française ancrée alors dans une profonde léthargie. Si le nom de Pierre Grimblat n’est pas forcément familier du grand public, il n’en est pas moins l’instigateur de certains des programmes les plus emblématiques de TF1 et France 2.
Dès 1989, avec Tito Topin, il est derrière la série Navarro (dont on vous parlait dans La loi des séries ici avec Emmanuelle Boidron), qui sera un hit sans précédent et fera de Roger Hanin une icône de la télévision pendant près de 20 ans. On lui doit également les séries L’Instit (Dans ses Mémoires Mes vies de A à Z (Chiflet & Cie), Pierre Grimblat évoquait notamment ses difficultés avec le comédien Gérard Klein qui en tenait le rôle principal et auquel il vouait une certaine inimitié), Quai N°1 avec Sophie Duez ou encore Le tuteur avec Roland Magdane. Il était également l’homme derrière deux des sagas de l’été les plus populaires de l’époque, Les Cœurs Brûlés et Le château des Oliviers et avait créé différentes collections comme Série Noire (où il fit appel notamment à Jean-Luc Godard, Yves Boisset ou José Giovanni) et son versant érotique Série Rose, mais aussi L’heure Simenon ou L’ami Maupassant.

Entre 1969 et 1997, Hamster sera à la production de près de 500 films permettant la diffusion de la fiction française à travers le monde, le groupe ABC devenant même son actionnaire principal. Hamster Films sera même le n°1 de la production européenne de fictions. En 1995, Pierre Grimblat est nommé Producteur de l’année et en 1996, il est même élu  International Man of the Year au MIPCOM TV de Cannes. En 1997, il cède Hamster au groupe AB pour se consacrer à l’écriture et à la réalisation. Il laisse derrière lui une œuvre importante qui a fortement marqué de son empreinte la fiction française.

Crédits Navarro: TF1

Related posts
À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix de Styrie : Week-end parfait pour Lewis Hamilton

À la uneMédias

Un été d'émissions cultes (épisode 4) : Mystères (TF1)

À la uneActualitéFootFranceSport

Il y a 22 ans l'équipe de France était sacrée championne du monde

À la uneSéries Tv

Jayce et les conquérants de la lumière : une campagne Ulule pour la sortie de la B.O

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux