À la uneActualitéInternationalSport

Mort d’un ancien champion de saut à skis

Matti Ensio Nykänen, l’ancien champion olympique Finlandais des jeux de Sarajevo en 1984 et Calgary en 1988 en saut à skis est décédé dans la nuit du 3 au 4 février 2019. L’homme connu pour ses nombreux excès après sa carrière est mort à l’âge de 55 ans.

 

Né le 17 juillet 1963 à Jyväskylä, dans le centre du pays, Matti Nykänen vit sous un tremplin dès son plus jeune âge. Dès 1981 (à 18 ans) il devient Champion du monde juniors et deux ans après il remporte la Tournée des quatre tremplins ainsi que la Coupe du monde. Enfin c’est le sacre olympique en 1984 lors des jeux olympiques de Sarajevo (ex Yougoslavie) sur le grand tremplin ainsi qu’une médaille d’argent au petit tremplin. Mais c’est en 1988, seulement 1 ans après avoir reçu la médaille Holmenkollen (la plus grande distinction Norvégienne pour les skieurs), que le sauteur réalise les exploits pour lesquelles il est connu aujourd’hui.

Trois médailles d’or : en solo pour le grand et le petit tremplin, mais aussi en équipe où la Finlande remporte l’or aussi. Lors de cette compétition il popularise aussi le “saut en V”, pour la position des skis durant le vole, une technique inventée Jan Boklöv l’un de ses mentors.

Mais les démons d’un homme finissent toujours par le rattraper et même un champion tel que Matti ne peut leur échapper. Il prend sa retraite après le championnat du monde à Val di Fiemme, Italie, en 1991, dès lors l’ex-champion connaît de nombreux déboires avec la justice ainsi que dans son foyer familial. Le “George Best finlandais” en référence au footballeur nord-irlandais qui soutenait une réputation comparable, a ruiné sa santé et dilapidé sa fortune dans des nuits d’ivresse et de violence, qui l’ont conduit en prison à deux reprises. En 2004, il est condamné à deux ans et deux mois de prison ferme pour tentative de meurtre alors qu’il a poignardé un ami. Il est arrêté quatre jours après sa sortie, en septembre 2005, et renvoyé en prison pour avoir battu sa femme, Mervi, dont le visage tuméfié fait alors la une des tabloïds.

Sa dernière intervention médiatique remonte à sa victoire durant le championnat du monde de saut à skis, catégorie seniors en 2008, dix-sept ans après sa dernière participation à un concours. Malgré son comportement en dehors des pistes le skieur respecté par tous reçois un dernier hommage de la part de son ex rival Tchèque Pavel Ploc “Il était avant tout un gros travailleur. S’il n’avait fait que boire et faire la fête, il n’aurait pas eu ce parcours”.

Related posts
À la uneActualitéFranceSanté

Covid-19 : quelles sont les stratégies du gouvernement français sur les vaccins ?

À la uneEconomieFranceSociété

Des "zones commerciales protégées" pour les commerçants

À la uneInternational

Des hommes sur Mars d'ici 4 à 6 ans ?

À la uneSéries Tv

Les nouvelles aventures de Sabrina partie 4 : découvrez le trailer

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux