À la uneActualitéFrance

Nantes : un homme en garde à vue dans l’affaire de l’incendie de la cathédrale

Depuis samedi, un homme a été placé en garde à vue par la police judiciaire de Nantes. L’homme en question est un bénévole chargé de fermer la cathédrale. Toutefois le procureur de la République de Nantes appelle à la prudence

MISE A JOUR DU 26 JUILLET : Après avoir été libéré suite à sa garde à vue, on a appris que le bénévole Rwandais vient de passer aux aveux dans la nuit de samedi à dimanche. L’homme de 39 ans chargé de fermer l’édifice le jour du drame a été mis en examen et placé en détention. Il a ainsi déclaré avoir allumé trois feux, sur deux orgues et un panneau électrique. Même si les motivations de l’homme ne sont pas fondées, le bénévole sans-papiers cherchait à obtenir sa régularisation mais sans succès.

Peu après le déroulement de l’incendie de la cathédrale de Nantes la police a interpellé un homme. Placé en garde à vue depuis samedi vers 16h, il s’agit en fait d’un bénévole de la cathédrale. D’ailleurs la personne en question est suivie et hébergée par le Diocèse. Mais la police se pose des questions sur les “quelques contradictions” que l’homme a livrées à la police sur son emploie du temps sachant qu’il était chargé de fermer la cathédrale. Des propos relayés ensuite par le procureur de la République ” Il était chargé de fermer la cathédrale vendredi soir et les enquêteurs cherchent à vérifier son emploi du temps“.

Cependant, après avoir délivré ces informations, le procureur Pierre Sennès veut rester très prudent concernant son implication. Comme il l’indique, “Toute interprétation qui amènerait à impliquer cet homme dans la commission des faits serait prématurée et hâtive”.

Pour rappel, une enquête avait été ouverte “incendie volontaire” suite à cette catastrophe. Après les multiples départs de feu, la piste criminelle était alors privilégiée. “Il y aurait en fait trois départs de feu, l’un au premier étage au niveau du grand orgue et deux autres à droite et à gauche de la nef. Ce n’est pas le fruit du hasard” , expliquait hier Pierre Sennès.

Crédit photo : Vincent Raynal / France Télévisions

About author

Journaliste
    Related posts
    À la uneBrèvesCinéma

    Marvel : la bande d’annonce de Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux dévoilée

    À la uneBrèves

    Chine : des scientifiques ont créé 132 embryons homme-singe

    À la uneBrèvesFaits Divers

    Un couple de retraités réserve prés de 800 créneaux de vaccination

    À la uneCultureInternational

    5 éléments pour comprendre … le démon Valak (Conjuring 2, La Nonne)

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux