À la uneActualitéHigh TechInsolite

De nouvelles lunettes pour cacher vos émotions

La technologie ne cesse de progresser. Dernière invention en date, celle de Hirotaka Osawa. Le chercheur japonais a mis au point de nouvelles lunettes, pour cacher les émotions.

Que vous soyez heureux, tristes, ou contents, les yeux trahissent vos émotions. La technologie veut remédier à ce phénomène. Hirotaka Osawa, un chercheur japonais, a mis au point un prototype, appelé “AgencyGlass”. Le principe de son invention est simple. Ces lunettes à écrans sont équipées de faux yeux, qui disent le contraire de ce que le cerveau pense. Une invention “au caractère très bizarre”, selon son inventeur. Le chercheur dans la prestigieuse université scientifique de Tsukuba (Japon) juge quand même “tout à fait pertinente cette idée de faire mentir ses yeux.” Ce prototype de paire de lunettes est équipé de deux écrans organiques (OLED), tournés vers l’interlocuteur en guise de verres. Ces écrans utilisent la même technologie que certains écrans plats. Grâce aux progrès scientifiques, les lunettes affichent, sur les verres, des yeux qui reflètent la bonne attitude à adopter en public. Concrètement, quand un individu vient vous parler, les lunettes adoptent le comportement nécessaire, pour ne pas que vos émotions soient trahies. Vous pouvez consultez les messages sur votre téléphone, pendant que les “faux yeux”, eux, fixent poliment vos interlocuteurs. Hirotaka Osawa a pensé à remplacer les simples verres, par deux écrans, qui lisent ce que transmet l’interlocuteur. Les yeux de synthèse affichent alors la joie, le soulagement, ou encore l’ennui.

Révolution ou impolitesse ?

“Si l’utilisateur opine, les lunettes montrent un clignement. S’il bouge la tête, les yeux clignent plusieurs fois. S’il incline la tête, les yeux regardent par-dessus”, a expliqué la chaîne de télévision britannique, BBC. Le prototype de lunettes est composé de deux écrans organiques, sur lesquels s’affichent chaque œil, ainsi que “d’une caméra et de plusieurs capteurs, reliés à un téléphone ou à un ordinateur”, selon le site spécialisé, The Verge. Les lunettes incorporent également un logiciel de reconnaissance faciale. Quand ce dernier “détecte que quelqu’un fixe le porteur de lunettes, les yeux générés par ordinateur bougent, et fixent la personne en retour”, a continué la BCC. Hirotaka Osawa a déclaré que son invention pouvait servir aux personnes, qui doivent garder leur calme, même si elles sont confrontées à des individus turbulents. Il cite les professeurs, et les hôtesses de l’air. Pour les autres futurs utilisateurs (ou non), il faut préciser qu’avec ses lunettes, vous pourrez dormir devant votre ordinateur, tout en ayant, en apparence, les yeux ouverts. Révolution ou impolitesse ? On vous laisse juger.

Related posts
À la uneCultureSport

[INTERVIEW] Entretien avec Simon Capelli-Welter, journaliste chez So Press

À la uneActualitéÉtudiantFrancePolitiqueSociété

Grève contre la réforme des retraites : Forte mobilisation à Bordeaux

À la uneActualitéBrèvesFranceSanté

Le cas suspect de coronavirus à Bordeaux est confirmé ainsi qu'un autre à Paris

À la uneActualitéSanté

Le coronavirus de Wuhan un danger bien réel ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux