Comme à son habitude, Amazon a lancé 3 nouveaux pilotes, soumis à l’approbation des spectateurs. De leur avis et de leurs réactions dépendra le futur de ces trois comédies.

Chez Amazon, le client est roi, qu’il commande un livre, un DVD, un jouet ou un aspirateur. Et quand Amazon s’est lancée dans la production de séries, elle a adopté la démarche originale de se tourner vers ses consommateurs, soumettant certains de ses pilotes à leur jugement. En fonction des réactions, notes et commentaires en ligne, Amazon Prime Video décide alors du futur des séries proposées : une saison complète est commandée, ou on en reste là. Ce n’est pas toujours le cas – The Man in the high castle, par exemple, a sauté cette étape. Mais ces dernières années, le processus a ainsi donné naissance à des séries comme Transparent, Mozart in the Jungle, Sneaky Pete, Hand of God, I Love Dick. Ce sont aujourd’hui trois nouveautés qui sont disponibles en ligne, trois comédies de 30 minutes environ, qui attendent le verdict du public : Sea Oak, Love You More et The Climb.  

Sea Oak

Commençons par la plus attendue : Sea Oak, sorte de comédie de zombie dans la lignée de Santa Clarita Diet, avec rien moins que Glenn Close dans le rôle principal. L’actrice est également productrice, et elle y interprète Bernie, une dame âgée poussée à la retraite après avoir travaillé toute sa vie, exerçant de pénibles petits boulots pour subvenir aux besoins de ses nièces et de son neveu, de jeunes adultes égoïstes et insouciants. Lorsqu’elle est tuée lors d’un cambriolage, voilà qu’elle revient inexplicablement d’entre les morts, et regagne tranquillement sa vieille baraque décrépie. Sauf qu’elle n’a plus rien de  la gentille petite vieille dame permanentée : désinhibée et libérée de toutes ses frustrations, elle entend bien profiter de la vie (ou plutôt de la mort) pour remédier à une existence terne et misérable, que se soit en fichant un bon coup de pied au c… de ses parasites de neveux, ou en redécouvrant sa sexualité…  

Il est extrêmement délicat de juger du potentiel de la série après avoir vu ce seul pilote : en 30 minutes, l’épisode met en place les personnages et la situation de départ, jusqu’au rebondissement décisif qui va lancer l’histoire proprement dite. Toutefois, on note déjà une ambiance très sombre, un ton sarcastique plus acide que drôle, et Glenn Close ne déçoit pas dans ce rôle déjanté, laissant entrevoir la métamorphose de son personnage.  Difficile, toutefois, d’augurer du résultat sur la longueur – et c’est le principal écueil auquel risque de se heurter cette série, à l’heure de convaincre le public.

Love you more

Deuxième série, Love You More. On y suit Karen (l’humoriste Bridget Everett),une héroïne cash évoquant Nurse Jackie ou la protagoniste de Weeds. Décomplexée mais émotionnellement instable, cette femme de 45 ans travaille comme assistante dans un foyer pour jeunes trisomiques. Elle partage sa vie entre son boulot, ses virées dans les bars, sa vie sexuelle débridée, ses soirées avec sa colocataire – lointaine parente de la Blanche des Craquantes,  qu’elle décrit comme une « Carrie Bradshaw de 70 ans » – et ses… problèmes de soutien-gorge.

Parmi les trois pilotes, celui-ci est probablement le plus déstabilisant… et le meilleur. Et ce, malgré un sujet délicat : voici une comédie qui traite entre autres de sexe (avec des scènes très explicites) et de trisomie ! Le pilote ne s’interdit rien, mais avec dynamisme, sensibilité et humour décapant. Certaines scènes sont vraiment excellentes (notamment un numéro musical réjouissant), l’ensemble ne manque pas d’émotion et d’humanité, et on sent une vraie dynamique entre les acteurs, en particulier entre les comédiens, eux-même trisomiques, qui interprètent les résidents du foyer. Proposition la plus osée, c’est sans conteste la plus réussie. Un conseil, Amazon : fonce !  

The Climb

Enfin, The Climb, la plus classique des trois séries, raconte l’histoire de deux amies, Nia (Diarra Kilpatrick) et Misty (Alysha Umphress). La première est une jeune femme qui s’ennuie dans sa vie professionnelle, ignorant même ce qu’elle fait exactement dans le bureau où elle travaille ; accro aux réseaux sociaux, elle passe son temps à chasser les likes sur Instagram et Twitter et rêve de devenir une star d’internet. La seconde n’est guère plus épanouie, et se cherche entre relation sentimentale et aspirations professionnelles encore à définir…  

En lui-même, le pilote n’est pas désagréable : le duo formé par ces deux jeunes femmes à l’aube de leur carrière et de leur vie sentimentale fonctionne bien, les différentes intrigues sont bien menées, et l’ensemble se suit sans déplaisir. Mais pour l’instant, c’est à peu près tout : le personnage de Nia est encore trop superficiel pour qu’on puisse s’y attacher, le récit semble déjà prévisible et tout tracé,et l’humour se limite à quelques réparties bien senties mais trop éparses. Manquent un peu de fraîcheur et d’originalité, qu’on espère trouver dans les épisodes suivants. A condition qu’Amazon – et donc le public – donnent le feu vert…

Sea Oak, Love You More et The Climb : trois nouveautés, trois comédies plus ou moins réussies, toutes avec leurs points forts et leurs points faibles. C’est maintenant au public de donner son verdict. Affaire à suivre : si les spectateurs ont apprécié ce qu’ils ont vu, les séries retenues arriveront sur nos écrans d’ici un an.

Disponibles sur Amazon.